13:24

Front social

Les agents « marginalisés » du CESE réclament 15 mois d’arriérés de primes !


Société
  • Les locaux du CESE à Libreville © 2019 D.R./Info241
Publié le 12 mars 2019 à 09h48min

Le personnel du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Gabon, dirigé par l’opposant modéré René Ndemezo’o Obiang, est en colère. Les agents réunis autour du syndicat dénommé Synacese, réclament pas moins de 15 mois d’arriérés de primes impayée par l’institution publique gabonaise.

Que se passe-t-il au CESE ? C’est la question que se posent certains agents « marginalisés et assénés par une précarisation lancinante et marginalisante », a déploré le secrétaire général du Synacese. Pour ce responsable syndical, Noël Robespierre Eva, « Depuis 15 mois, nous ne touchons plus nos primes. Les responsables de l’institution nous ont toujours demandé d’attendre. Ce que nous avons fait jusqu’à ce jour, sans que rien ne change ».

Les agents du CESE lors d’un point de presse à Libreville

Une attente qui ne se justifie pas selon les agents, « le budget inscrit sur la loi des finances 2018 est de 2 214 245 326 francs, sans que les conditions de vie des agents ne soient améliorées ». Deux milliards décaissés par l’Etat que les responsables de l’institution semblent avoir utilisés à d’autres fins que celle de régler les salaires des agents.

Noël Robespierre Eva qui croit savoir à quoi ce budget est employé par le patron du CESE Ndemezo’o Obiang, dénonce « les nombreux recrutements internes, qui se font au mépris des textes en vigueur. Ce qui continue de gonfler l’effectif des agents de l’institution ». Une situation explosive en perspective dans cette structure censée conseiller le gouvernement sur tous les aspects de développement économique, social, culturel et environnemental du pays.

Outre le paiement de leur arriérés de primes, les agents réclament la mise en place
d’un organigramme qui réponde aux exigences d’efficacité et de modernité de l’institution, l’élaboration d’un statut particulier du personnel du CESE.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile