Web-Stat analytics
Après son AVC

La Présidence gabonaise annonce le grand retour d’Ali Bongo au Gabon

La Présidence gabonaise annonce le grand retour d’Ali Bongo au Gabon
L’une des premières images de la convalescence d’Ali Bongo au Maroc © 2019 D.R./Info241

La fin de retours furtifs d’Ali Bongo au Gabon ? La Présidence gabonaise veut y croire en annonçant en grandes trombes le retour au pays d’Ali Bongo pour ce samedi, sans avancer la moindre heure de son arrivée à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. Une annonce qui survient alors que des citoyens inquiets de son absence prolongée, avaient lancé un « Appel à agir » pour forcer les autorités à constater la vacance de pouvoir.

Ali Bongo se serait-il remis de son AVC survenu le 24 octobre en Arabie Saoudite ou a-t-il simplement enfin décidé de venir poursuivre sa convalescence au Gabon ? Autant de questions qui trouveront réponse ce week-end avec le retour annoncé d’Ali Bongo. C’est ce que rapporte ce jeudi, un communiqué de la Présidence de la république gabonaise parvenu à la rédaction d’Info241.

Selon celui-ci, « Ali Bongo Ondimba, quittera le Maroc pour rentrer au Gabon ce samedi 23 mars ». Avant d’ajouter en guise d’au revoir aux autorités marocaines qu’Ali Bongo"tient à remercier très chaleureusement son frère, Sa Majesté le Roi du Maroc, Mohammed VI, pour la qualité de son accueil et l’inestimable soutien apporté tout au long de son séjour dans le Royaume chérifien".

C’est la première fois depuis sa maladie que les autorités gabonaises annoncent si ouvertement son retour au Gabon après son exil médical au Maroc. Depuis sa maladie, Ali Bongo n’était revenu au Gabon qu’à deux brèves reprises où il n’est apparu qu’à une poignée de fidèles. Laissant ainsi libre cours à toutes les supputations.

Un retour qui devra donc dissiper les nombreuses rumeurs de sosie ou d’incapacité réelle d’Ali Bongo à demeurer au pouvoir malgré sa maladie et ses nombreuses séquelles visibles. Le 7 janvier, Ali Bongo a échappé à un reversement militaire diligenté par une partie de sa garde républicaine en raison des inquiétudes grandissantes sur son état de santé.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article