19:48

Satisfécit

Le parti d’Ali Bongo se félicite des résultats des examens de fin d’année au Gabon


Politique
  • Le parti d’Ali Bongo se félicite des résultats des examens de fin d’année au Gabon © 2017 D.R./Info241
Publié le 11 août 2017 à 11h42min

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1967) s’est félicité mercredi de la bonne tenue des examens de fin d’année. Au lendemain de la proclamation du baccalauréat, du BEPC et du CEP, le porte-parole du parti d’Ali Bongo, Léandre Anoue Kiki, a dit toute sa satisfaction concernant la réussite de l’organisation de ces examens.

Léandre Anoue Kiki a tenu à féliciter "le gouvernement et l’ensemble des enseignants qui ont concouru à la réussite de l’organisation du Bac, BEPC et CEP ainsi que tous les candidats déclarés admis". S’agissant tout particulière-ment du baccalauréat, M. Anoue Kiki s’est d’autant réjoui que, selon lui, à l’issue du premier tour, on pouvait craindre le pire avec un taux de réussite de 14,81%.

A l’entendre, l’hécatombe a été visiblement évitée avec un taux de réussite global de 58,58% soit, au second tour, 99,10%. Revenant sur la récente augmentation des frais d’écolage et de scolarité dans nos universités, il a, après avoir "reconnu la pertinence d’une telle mesure subordonnée aux engagements de notre pays dans le cadre de la Cémac", invité "les acteurs de l’enseignement supérieur à initier des discussions, afin de parvenir à une application apaisée et concertée de cette décision prospective, prévisionniste, importante pour le fonctionnement de nos universités et surtout pour l’épanouissement des étudiants".

Avant de clore son propos, Léandre Anoue Kiki a, à la veille de la célébration du 57e anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, « appelé les populations à une constante vigilance, à la préservation de notre vivre-ensemble et des valeurs de la République ». D’autant que "La République gabonaise est le fruit d’une belle et grande histoire. Elle reste une conquête de tous les jours sur le triomphe des égoïsmes à courte vue. Elle est le contraire de la jungle. Elle est une exigence qui s’adresse à chacun et à chacune (...)", a-t-il lancé.

Avec L’Union


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile