08:14
URGENT >>>

Les Aigles du Mali molestent à Libreville les Panthères du Gabon !


Législatives 2018

Le parti d’Ali Bongo contrôlera l’Assemblée nationale gabonaise à plus de 69%


Politique
  • Le parti d’Ali Bongo contrôlera l’Assemblée nationale gabonaise à plus de 69% © 2018 D.R./Info241
Publié le 30 octobre 2018 à 13h02min

Contrairement au premier tour des législatives qui a nécessité 7 jours au Centre gabonais des élections (CGE) pour en révéler les résultats, ceux du second tour sont connus depuis hier après-midi. Le CGE a en effet procédé ce 29 octobre à la proclamation des résultats en net recul pour le parti d’Ali Bongo qui obtient tout de même 98 des 143 sièges de la 13e législature. Le parti de l’ancien président de hémicycle, Guy Ndzouba Ndama, devient la seconde force politique du Gabon avec 11 députés pour Les Démocrates. Au total 12 formations siégeront au Palais Léon Mba de Libreville.

L’on connait depuis hier en fin d’après-midi les résultats du second des législatives. Après le scrutin du 6 octobre, celui du 27 octobre a signé un net regain pour les partis de l’opposition en ballottage dans plusieurs sièges. Bien que la patron du Rassemblement héritage et modernité, Alexandre Barro Chambrier, ait échoué à Libreville à se faire élire au second tour, Les Démocrates ont réalisé eux une persée.

De ces élections à deux tours, toutes les grosses pointures de l’opposition n’ont pas réussir à se faire élire au détriment des petits poucets, moins connus. C’est là le principal enseignement de ces scrutins. Scrutins qui signent le retour de l’opposition à l’Assemblée nationale après le boycott du scrutin de décembre 2011 qui avait vu le parti présidentiel rafler la mise avec plus de 98% des 120 sièges. Le reste des sièges revenant aux alliés du PDG et à l’opposition modérée de l’époque.

Selon les résultats divulgués hier, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) qui avait déjà 75 élus dès le premier tour, n’en gagne que 23 de plus soit 98 députés correspondant à 69,10%. Le parti d’Ali Bongo est talonné par Les Démocrates qui s’offre 11 députés soit 7,69%. Suivi des candidats indépendants (8 sièges), de Restauration des Valeurs Républicaines (6 députés), des Sociaux-Démocrates du Gabon (5 députés), du Rassemblement Héritage et Modernité (4 députés), du Parti social-démocrate (2 députés) et de l’Union Nationale (2 députés).

Ferme la marche avec un député chacun : le Cercle des libéraux-réformateurs (CLR), Démocratie Nouvelle (DN), Front d’égalité Républicaine (FER) et l’Union pour la Nouvelle République (UPNR). Ainsi que deux candidats en duo avec le PDG : RV/PDG, UDIS/PDG. A noter que qu’un siège de député reste à pouvoir au canton Elelem dans la province du Woleu-Ntem qui aura lieu le 10 novembre entre les candidats PDG (33,19%) et RHM (25,21%) de cette circonscription.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile