12:59

Issoze Ngondet I

Le gouvernement gabonais dit d’ouverture d’Ali Bongo et ses 40 membres


Politique
  • Quelques nouvelles figures de ce gouvernement de 40 membres © 2016 D.R./Info241
Publié le 3 octobre 2016 à 05h21min

C’est tard hier dans la nuit que le Premier ministre Franck Emmanuel Issoze Ngondet a rendu publique la liste des membres de son gouvernement dit d’ouverture après la réélection contestée d’Ali Bongo. L’opposant Bruno Ben Moubamba devient ainsi vice-Premier ministre, Pierre Claver Maganga Moussavou y fait entrer son fils, l’avocat d’Ali Bongo Me Francis Nkea à l’origine de l’annulation de 21 bureaux de votes en faveur d’Ali Bongo, se voit également gratifier d’un poste ministériel prestigieux.

Le nouveau gouvernement d’Ali Bongo est connu depuis hier à 23h. Il compte 40 membres dont 7 ministres d’Etat, 19 ministres et 12 ministres délégués. Et le moins que l’on puisse dire est que cette équipe a été renouvelée de moitié par rapport à l’équipe sortante de Daniel Ona Ondo, remercié mercredi dernier. En quête de légitimité politique, ce gouvernement voit l’entrée de quelques "petites" figures de l’opposition et de l’avocat d’Ali Bongo.

Coté changement, ce gouvernement dit d’ouverture enregistre l’arrivée de Bruno Ben Moubamba au poste de vice-Premier ministre chargé de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement. Arrivé 3e avec 0,59% des suffrages exprimés (soit 2.010 voix sur 357.434), l’opposant devient la deuxième personnalité de ce gouvernement et la caution d’ouverture à l’opposition de ce gouvernement. Un autre opposant Pierre-Claver Maganga Moussavou au poids électoral de 0,34% (soit 1.173 voix), y fait entrer son fils Biendi Maganga Moussavou au poste de ministre de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, chargé de l’Entrepreneuriat national.

Le ministre indéboulonnable Alain-Claude Billie Bi Nzé conserve son poste ministériel de la Communication tandis que les autres fidèles d’Ali Bongo tels que Paul Biyoghe Mba, Pacôme Moubelet Boubeya ou encore Mathias Otounga Ossibadjouo ont simplement eu droit à un jeu de chaises musicales concernant leur poste ministériel.

En ces temps de légitimité incertaine pour Ali Bongo, on notera désormais que le secrétariat général de la Présidence gabonaise est désormais un ministère entier en concomitance avec celui de la Défense nationale confié justement à l’ancien secrétaire général de la Présidence, un autre fidèle d’Ali Bongo : Etienne Massard Kabinda Makaga.

L’autre grande entrée dans ce gouvernement est celle de Me Francis Nkea dont la plaidoirie lors du contentieux électoral à la Cour constitutionnelle avait permis à Ali Bongo de faire annuler 21 bureaux de vote favorables à son rival Jean Ping qui réclame toujours la victoire. L’avocat est grandement félicité par son client puisqu’il hérite désormais du portefeuille de ministre d’Etat, ministre des Relations avec les Institutions constitutionnelles, chargé du Dialogue politique.

Voici l’intégralité du gouvernement Issoze Ngondet I :

Premier ministre. Chef du gouvernement :
Monsieur Emmanuel Issoze Ngondet
 
Vice-Premier ministre, Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat social et du Logement :
Monsieur Bruno Ben Moumbamba
 
MINISTRES D’ETAT
 
Ministre d’Etat, ministre du Développement Social et Familial, de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale :
Monsieur Paul Biyoghe Mba
 
Ministre d’Etat, ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire :
Monsieur Jean Pierre Oyiba
 
Ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, charge des Gabonais de l’étranger :
Monsieur Pacôme Moubelet Boubeya
 
Ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres :
Madame Denise Mekame N’ne, épouse Taty
 
Ministre d’Etat, ministre de l’Eau et de l’Énergie :
Monsieur Guy-Bertrand Mapangou
 
Ministre d’Etat, ministre de l’Économie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts :
Monsieur Alain Claude Bilie-Bi-Nze
 
Ministre d’Etat, ministre des Relations avec les Institutions constitutionnelles, chargé du Dialogue politique :
Monsieur Francis Nkea
 
MINISTRES
 
Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du Développement :
Monsieur Régis Immongault Tatangani
 
Ministre, Secrétaire général de la présidence de la République, charge de la Défense nationale :
Monsieur Etienne Massard Kabinda Makaga
 
Ministre de l’Économie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, chargée de la Protection et de la gestion durable des Écosystèmes :
Madame Estelle Ondo
 
Ministre de la Justice, Garde des sceaux, chargé des Droits humains :
Monsieur Alexis Boutamba
 
Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation technique et professionnelle, et de l’Insertion des jeunes :
Monsieur Eloi Nzondo
 
Ministre de la santé publique et de la Population :
Monsieur Léon Nzouba
 
Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures :
Monsieur Étienne Dieudonné Ngoubou
 
Ministre de l’Egalité des chances :
Monsieur Blaise Louembe
 
Ministre de la Promotion des Investissements prives, du Commerce, du Tourisme et de l’Industrie :
Madame Madeleine Berre
 
Ministre des Transports et de la Logistique :
Madame Flavienne Nfoumou Ondo
 
Ministre des Mines :
Monsieur Christian Magnagna
 
Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, charge de la mise en œuvre du Programme Graine :
Monsieur Yves Fernand Manfoumbi
 
Ministre du Budget et des Comptes publics :
Monsieur Mathias Otounga Ossibadjouo
 
Ministre de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, charge de l’Entrepreunariat national :
Monsieur Biendi Maganga Moussavou
 
Ministre de la Reforme de l’Etat :
Monsieur Joël Pono Opape
 
Ministre de l’Education nationale et de l’Education civique :
Monsieur Florentin Moussavou
 
Ministre de la Jeunesse et des Sports :
Madame Nicole Assélé
 
Ministre de la Fonction publique :
Monsieur Jean-Marie Ogandanga
 
Ministre de l’Intérieur. de la Sécurité publique et de l’Hygiène publique, charge de la Décentralisation du développement local :
Monsieur Lambert Matha
 
MINISTRES DÉLÉGUÉS
 
Ministre délégué auprès du vice-Premier ministre , ministre de l’Urbanisme, charge de l’Habitat social et du logement :
Madame Edwige Essoukou, épouse Betha
 
Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, charge de l’Intégration régionale et des Gabonais de l’étranger :
Monsieur Calixte Nsie Edane
 
Ministre délégué auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Économie numérique, de la Communication, charge de la Culture et des Arts :
Monsieur Olivier Koumba Mboumba
 
Ministre délégué auprès du ministre du Travail, charge de la Formation technique et professionnelle :
Madame Patricia Taye
 
Ministre délégué auprès du ministre du Budget, charge des Comptes sociaux :
Monsieur Guy-Maixent Mamiaka
 
Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, charge de la Prospective et de la Programmation du développement :
Monsieur Pascal Ouagny Ambourouet
 
Ministre délégué auprès du ministre du Budget, charge du Budget et du financement des Pensions :
Monsieur Noël Mboumba
 
Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie forestière, charge de la Pêche :
Madame Chantal Mebale Ebedang
 
Ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, charge de l’Agro-industrie :
Madame Françoise Assengone Obame
 
Ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, charge de la Décentralisation et du Développement local :
Madame Lucienne Ogouwalanga Awore
 
Ministre délégué auprès du ministre de la Promotion des Investissements privés, chargé du Tourisme et de l’Industrie :
Madame Irène Lindzondo
 
Ministre délégué auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargé de l’Enseignement primaire :
Madame Lucie Akalane


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile