12:22

Reforme des bourses

Le gouvernement gabonais capitule et suspend sa reforme controversée des bourses


Société
  • Le ministre Menga annonçant la suspension de la reforme gouvernementale hier sur Gabon 1ère © 2019 D.R./Info241
Publié le 17 avril 2019 à 10h42min

Grande victoire pour les élèves sur les autorités gabonaises. Le gouvernement gabonais par la voix de son ministre de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone, a annoncé tard dans la nuit d’hier, l’annulation de la reforme controversée des bourses et la reprise des cours sur l’ensemble du territoire pour ce jeudi 18 avril. Le gouvernement a dit tout de même pas renoncer à son projet de reforme mais à une application « progressive ».

Lire aussi >>> Reforme des bourses : l’age limite pourrait être ramené à 22 ans et à 10 de moyenne !

Après plusieurs jours de tractations, le ministre de l’Education nationale Michel Menga M’Esonne donne enfin raison aux élèves qui s’étaient mobilisés à travers le Gabon pour dénoncer cette reforme initiée contre eux par le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de dieu Moukagni. Un camouflet aux autorités qui affirmaient pourtant ne pas reculer sur ce projet de reforme qui aurait réduit drastiquement le nombre de boursiers de l’Etat dans le supérieur pour des raisons économiques. Le gouvernement a dit poursuivre ses consultations.

Le communiqué du ministre de l’Education hier

« Le gouvernement qui reste trop soucieux du déroulement des cours et de la préparation des examens dans un climat serein rappelle que conformément à son agenda initial que cette mesure ne sera pas appliquée cette année ». Le projet de reforme et son application ne se feront pas cette année. Mieux, le gouvernement qui devra revoir sa copie, va mettre en place un groupe de travail multipartite pour réfléchir véritablement sur cette reforme.

Lire aussi >>> Reforme des bourses : le ministre Michel Menga « humilié » par des syndicalistes en colère

Une reculade qui augure ainsi de la reprise sereine des cours suspendus depuis le 10 avril en raison des manifestations des élèves. « En conséquence, le gouvernement en respect des exigences du calendrier scolaire annonce la reprise des cours le jeudi 18 avril 2019 sur toute l’étendue du territoire national aux heures habituelles », a indiqué le ministre Menga M’Essonne.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile