03:35
URGENT >>>

Les Panthères du Gabon s’imposent dans la douleur à Djouba face au Soudan du Sud


Corruption électorale

Le « général » du mapane croit savoir comment le PDG a obtenu ses victoires à Libreville


Politique
  • Le « général » du mapane croit savoir comment le PDG a obtenu ses victoires à Libreville © 2018 D.R./Info241
Publié le 8 octobre 2018 à 06h45min

Alors qu’il a lui-même été battu dans le 2e siège du 3e arrondissement de Libreville, le général du mapane, Gaël Koumba Ayouné, est allé de son commentaire pour expliquer la victoire du parti d’Ali Bongo dans les mapanes, les quartiers pauvres de la capitale gabonaise. Sur Facebook, l’ex candidat indépendant évoque la corruption des électeurs comme la recette de cette « victoire » du parti présidentiel. Une pratique que celui qui prêche que « la révolution viendra du mapane » semble légitimer au demeurant.

La large victoire du PDG aux élections jumelées Locales/Législatives de samedi dernier aurait-elle pour recette la corruption des électeurs ? C’est en tout cas l’hypothèse que soutient Gaël Koumba Ayouné. Le général du mapane qui a été copieusement battu par le rouleau compresseur du parti-état, refuse d’évoquer une « triche » du PDG mais d’une pratique bien connue des politiciens à l’affût de victoire électorale facile.

« Ils n’ont pas triché, il faut être honnête certains partis et certains indépendants pouvaient faire de même payer les voix », écrit Gaël Koumba Ayouné qui avait pour suppléante la blogueuse Anne Marie Dworacsek. Avant d’ajouter : « Car il faut avouer, beaucoup de nos compatriotes s’étaient résignés et pour les motivés, il fallait les espèces sonnantes et trébuchantes pour qu’ils vendent leurs Mapanes ».

Le commentaire du général sur la victoire du PDG

Si on en croit cet « expert » des mapanes, le PDG aurait donc débourser des « espèces sonnantes et trébuchantes » pour s’offrir les voix des électeurs. Mieux, que les électeurs étaient « résignés » à participer à ces élections jumelées. Cette corruption électorale serait donc la clé de la victoire du parti d’Ali Bongo, saluée hier par la présidence gabonaise comme l’adhésion des citoyens à la politique d’Ali Bongo. Cherchez l’erreur !

Chose tout à fait curieuse, le général du mapane qui semble normaliser cette pratique illégale au regard de la loi gabonaise, s’empresse même de féliciter ses adversaires peu scrupuleux. « Chose qui a été faite (l’achat des voix du mapanes, ndlr), alors félicitons nos frères pour leurs victoires remarquables », conclut l’aspirant député déchu qui se disait pourtant le porte-voix du mapane.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile