18:17

Classement mondial

Le Gabon songe à des reformes pour améliorer son classement au Doing Business


Economie
  • Le Gabon songe à des reformes pour améliorer son classement au Doing Business © 2018 D.R./Info241
Publié le 9 juin 2018 à 16h47min

Le Gabon a perdu 3 place au dernier classement Doing Business 2018 « Réformer pour créer des emplois ». Désormais classé 167e sur 190 nations, le pays cherche à corriger ses défaillances. Le rapport annuel Doing Business est une publication phare du Groupe de la Banque Mondiale qui mesure les régulations favorables et défavorables à l’activité commerciale dans un pays. C’est pour tenter de remonter la pente dans ce classement que le gouvernement gabonais devrait prochainement mettre en place des réformes majeures pour améliorer ce secteur économique.

Le Gabon digère mal sa 167e place parmi les 190 économies du monde mesurées par le rapport Doing Business 2018 rendu public le 31 octobre 2017. Le gouvernement gabonais multiplie désormais les réunions avec les équipes de la Banque Mondiale pour mettre en place des réformes majeures et des textes afin d’améliorer la position du pays.

Doing Business mesure les réglementations concernant 11 domaines du cycle de vie d’une entreprise. Dix de ces domaines concerne la facilité à faire des affaires : création d’entreprise, l’obtention d’un permis de construire, raccordement à l’électricité, transfert de propriété, obtention de prêts, protection des investisseurs minoritaires, paiement des impôts, commerce transfrontalier, exécution des contrats et règlement de l’insolvabilité.

Pour le rapport 2018, le Gabon en matière de création d’entreprises a occupé la 132e place avec une distance de la frontière (DDF) de 80.48 contrairement à l’année 2017, qui avait enregistré 74.09, soit un changement de DDF croissant de 6.39% de points. Pour l’obtention d’un permis de construire, le pays occupe la 149e place avec une distance de la frontière (DDF) de 58.33 contrairement à l’année 2017 qui a enregistré 50.76, soit une hausse de 7.57% de points.

Nonobstant ces performances, l’on note quelques chiffres en baisse, notamment dans le critère de raccordement en électricité, qui classe le Gabon à la 170e place, avec une Distance de la Frontière de 40.21, comparativement à l’année 2017 qui était à 40.80, soit un changement de DDF en baisse de 0.59 % de points.

Autres critères en baisse, le règlement de l’insolvabilité qui positionne le Gabon à la 126e place, avec une DDF de 36.11 comparé à 2017 qui était de 36.18, soit un changement de DDF en baisse de 0.07% de points. S’agissant des autres critères, notamment ceux de transfert de propriété, d’obtention de prêts, de protection des investisseurs minoritaires, de paiements des taxes et impôts, du commerce transfrontalier, ainsi que de l’exécution des contrats, la distance de la frontière est restée inchangée selon ledit rapport.

Cliquez sur l’icone pour télécharger l’intégralité du rapport Doing Business 2018


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile