02:45
URGENT >>>

Après sa grande sœur, Ali Bongo vire du palais présidentiel son frère Frédéric !


Reforme des bourses

Le Gabon recule sur l’age d’obtention de la bourse des séries techniques et professionnelles


Société
  • Une vue des ministres présents lors du conseil interministériel d’hier © 2019 D.R./Info241
Publié le 12 avril 2019 à 07h04min

Un signe de reculade face à la fronde des élèves sur la reforme des bourses ? Le gouvernement gabonais réuni hier en conseil interministériel, a avancé une première révision de sa copie sur cette reforme. Alors qu’il avait précédemment fixé la barre à 19 ans et à 12/20 de moyenne, le gouvernement Nkoghe Bekale envisage de le porter à 27 ans pour les filières techniques et professionnelles. Un premier geste face à la colère des élèves ?

Alors que l’on attendait que les autorités gabonaises revoient entièrement leur copie face à la colère suscitée par la reforme de l’attribution des bourses aux futurs bacheliers, le conseil interministériel semble ne s’être penché que sur le cas des élèves des lycées techniques et professionnels. Ceux-ci devront avoir jusqu’à 27 ans pour prétendre obtenir une bourse de l’Etat pour leurs études supérieures.

Selon la Primature, « Ledit projet de décret fixe les conditions d’attribution, de suspension et de suppression de bourses d’études dans les filières techniques et professionnelles, 27 ans étant l’âge limite retenu pour prétendre à l’obtention d’une bourse dans les séries techniques et professionnelles ». Rien donc sur les filières générales et scientifiques.

Le Premier ministre mettrait-il enfin de l’eau dans le vin de cette reforme contestée ?

Avec cette nouvelle décision, « L’Etat favorise davantage les études professionnelles et techniques. Cela va changer puisque l’Etat va encourager les jeunes gabonais à embrasser les filières de l’enseignement où il y a des métiers plus techniques et professionnels », a déclaré Guy Bertrand Mapangou, ministre des Forêts et ancien porte-parole du gouvernement.

Ce nouveau projet de décret devra ainsi être entériné lors du prochain conseil des ministres qui avec cette reculade du gouvernement, montre bien que les autorités ont fait sauter le verrou décrié de la moyenne dans les critères d’attribution des bourses aux élèves. Suspens ? Pour les autres filières, le gouvernement a promis de rencontrer « dans un proche avenir les différents acteurs pour regarder l’ensemble des modalités », souligne la Primature.

Le retour aux cours suspendus mercredi soir sur l’ensemble du territoire national en raison des mouvements de contestation des élèves, « se fera également dans quelques jours », promet encore les autorités gabonaises. Un retour à la normale qui semblent conditionné par une reforme plus juste, qui tienne compte de la réalité de l’Ecole gabonaise.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile