Hommage

Le Gabon célèbre le cinquantenaire de la disparition d’Albert Schweitzer

Le Gabon célèbre le cinquantenaire de la disparition d’Albert Schweitzer
Le Premier ministre à son arrivée à l’aéroport de Lambaréné © 2015 D.R./Info241

Le Premier ministre gabonais Daniel Ona Ondo a présidé hier à Lambaréné (Centre) les manifestations commémorant le cinquantenaire de la disparition du docteur-philosophe Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix en 1952 pour sa bonne pratique de la médecine tropicale.

Le Premier ministre a été accueilli à sa descente d’avion par le gouverneur du Moyen-Ogooué Léonard Diderot Moutsinga Kebila, le Maire de la commune de Lambaréné Roger Valère Ayimambenwe, le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale Richard Auguste Onouviet.

Le célèbre docteur, personne emblématique du Gabon, qui avait créé un hôpital en pleine forêt équatoriale à Lambaréné y est décédé le 4 septembre 1965. La ville de Lambaréné s’est arrêtée pour commémorer la mémoire de cet homme que les habitants appelaient « le Grand Blanc ».

La liesse populaire

Outre le dépôt d’ une gerbe de fleurs sur sa tombe par le Premier ministre Daniel Ona Ondo, un culte œcuménique a été organisé dans la ville devenue célèbre à travers le monde grâce à l’action philanthropique de ce docteur.

Un buste en sa mémoire sera érigé au cœur de son hôpital, 50 ans après sa disparition. « Cet anniversaire-là... M. Schweitzer demeure dans les mémoires l’homme de Lambaréné » , a déclaré M. Ona Ondo.

Avec Xinhua


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article