22:45

Front social

Le Gabon annonce le maintien de la mensualisation des pensions des retraités


Société
  • La séance de travail entre le ministre des Solidarités nationales et l’équipe de la CNSS © 2019 D.R./Info241
Publié le 1er août 2019 à 13h17min

Bonne nouvelle pour les retraités gabonais qui avaient déjà réussi à avoir la tête de l’ancien patronne de Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), il y aura bien maintien de la mensualisation des retraites. C’est ce qui ressort de l’audience tenue ce jeudi matin entre le ministre gabonais de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba et le nouveau patron de la CNSS, fraîchement nommé le 18 juillet.

Les retraités gabonais sortent grand gagnant de leur bas de fer avec l’ancienne équipe dirigeante de la CNSS. Les autorités gabonaises qui avaient déjà limogé la cousine d’Ali Bongo, Nicole Asselé, pour sa gestion de la fronde des retraités, avait promu l’ancien secrétaire général de la CNSS, Romaric Ghislain Youmou Mbodot, à sa place. Elles semblent aller encore plus loin en annonçant ce jeudi, le maintenu du paiement mensuel des pensions retraites tel que réclamé par les retraités en colère contre la trimestrialisation prônée par l’ancienne équipe dirigeante de la CNSS.

Une vue de la séance de travail avec la CNSS

Selon la communiqué de l’audience tenue ce jeudi entre Roger Owono Mba et Romaric Ghislain Youmou Mbodo parvenu à la rédaction d’Info241, « le ministre en charge des Solidarités nationales a instruit les administrateurs de la CNSS de maintenir la mensualisation du paiement de la pension de retraite ». Avant d’ajouter la nécessité « de procéder à la révision des textes relatifs au système de sécurité sociale afin de les adapter au contexte et aux ambitions actuelles de la Caisse nationale de sécurité sociale ».

Une décision logique car la mensualisation des retraites était une promesse d’Ali Bongo issue du dialogue social de 2014 avec les partenaires sociaux. Sauf que depuis cette date, aucun texte réglementaire n’avait été pris par les autorités gouvernementales ni parlementaires pour accompagner cette promesse veille de 5 ans. Un retard que compte combler prochainement les autorités, si l’on en croit le ministre Roger Owono Mba qui s’exprimait au nom du gouvernement gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile