Paix

Le Forum d’Assouan contribue à relever les défis de l’Afrique, selon le président égyptien

Le Forum d’Assouan contribue à relever les défis de l’Afrique, selon le président égyptien
Le Forum d’Assouan contribue à relever les défis de l’Afrique, selon le président égyptien © 2019 D.R./Info241

Des thèmes tels que la paix, la sécurité et le développement évoqués lors du Forum d’Assouan aident à faire face aux défis auxquels l’Afrique est confrontée en matière de reconstruction, de développement et de paix, a estimé jeudi le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Dans un discours prononcé à l’occasion de la session de clôture de ce forum de deux jours tenu à Assouan (sud de l’Egypte), M. Sissi a indiqué que les dossiers principaux africains y avaient été « abordés dans une perspective intégrée ».

« Des discussions sérieuses et franches visant à prendre davantage conscience de ces défis et à concrétiser les efforts nécessaires pour leur trouver des solutions concrètes » ont eu lieu à Assouan, avec la participation des dirigeants du Tchad, du Niger, du Sénégal, du Nigeria et de hauts représentants d’organisations internationales, a fait savoir le président égyptien.

« L’Egypte est persuadée que les pays africains ont la volonté politique de relever les divers défis liés à la sécurité et au développement durable », a-t-il assuré, notant que les participants au forum avaient réussi à décrire et à analyser de façon précise les défis auxquels le continent est confronté.

L’organisation du Forum d’Assouan avait été annoncée par M. Sissi en février dernier à l’occasion d’un sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Sous la direction de l’UA, l’Egypte a pris l’initiative de le lancer en vue d’aborder les défis, les questions sécuritaires, le développement et les opportunités en Afrique.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article