Incongruités présidentielles

Le conseil des ministres du Gabon du 16 mars s’est tenu au moins trois jours auparavant !

Le conseil des ministres du Gabon du 16 mars s’est tenu au moins trois jours auparavant !
Le conseil des ministres du Gabon du 16 mars s’est tenu au moins trois jours auparavant ! © 2020 D.R./Info241

C’est ce que nous apprend malgré lui, le communiqué final rendu public ce lundi soir. Selon le pied de page du document officiel, le conseil des ministres convoqué ce lundi matin par Ali Bongo s’est finalement déroulé le vendredi 13 mars. C’est qu’ont découvert stupéfait, plusieurs Gabonais sur les réseaux sociaux où le document a été rapidement viralisé. Bourde ou révélation des dessous de la présidence actuelle d’Ali Bongo marquée par des mystères sur son état de santé et des fortes inquiétudes sur ses capacités à diriger le pays après avoir été victime d’un AVC en 2018.

Lire aussi >>> En pleine crise de coronavirus, Ali Bongo convoque un conseil des ministres ce lundi

Le conseil des ministres annoncé pour ce 16 mars, s’est-il réellement tenu ce 16 mars ? La question mérite pleinement d’être posée au regard du document de 18 pages fourni à la presse comme étant le communiqué final des travaux de ce conseil, le second de l’année après celui tenu le 31 janvier dernier. Plus incongru encore, le nom du fichier de ce document : « COMMUNIQUE FINAL 12 MARS 2020. FINAL.pdf ». Comme pour signifier que celui-ci n’a pas eu lieu le 13 mars mais le 12 mars, jour anniversaire du parti au pouvoir. Une véritable hérésie d’Etat !

Et la question subsidiaire qui est revenue en boucle dans l’opinion est plus que manifeste : Ali Bongo a-t-il réellement présidé ce conseil des ministres ? Est-il réellement aux manettes alors que le Gabon traverse une crise sanitaire sans précédent ? Que cachent ses bourdes à profusion ? Les agents de la Présidence gabonaise sont-ils épuisés par la crise du coronavirus à peine déclenchée ?

Le document truffé d’incongruités

Autant de questions que la Présidence gabonais devrait se hâter de répondre, elle qui s’est hâtée à diffuser ledit document officiel à l’ensemble des Gabonais. Sinon comment comprendre que le document présenté ce lundi soir, soit daté du vendredi 13 mars. Car selon celui-ci, le compte rendu du conseil des ministres est celui de la « Séance du vendredi 13 mars 2020 ». Or à en croire l’agenda officiel, aucun conseil des ministres n’a ouvert ses portes le 13 mars. Mieux, l’actuel conseil des ministres n’a été annoncé que dimanche soir. Comment cela est-il donc possible ?

A moins que la réunion gouvernementale de vendredi, qui a accouché des mesures drastiques contre le coronavirus, a aussi eu valeur de conseil des ministres pour la présidence gabonaise ? S’agit-il d’une bourde du service de communication de la Présidence gabonaise ou lapsus administratif du fonctionnement réel de l’Etat gabonais ? Une chose est sure, ce détail n’est pas passé inaperçu et devrait encore faire parler de lui dans les prochains et enrichir par la même occasion, la polémique sur l’absence de prise de parole d’Ali Bongo depuis la crise du coronavirus qui a entraîné plusieurs mesures restrictives des populations.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article