23:33
URGENT >>>

Le Gabon éliminé à domicile de la CAN U20 2019 par le Burkina Faso !


Conflit frontalier

Le Congo annexe une partie du territoire gabonais au nez et à la barbe d’Ali Bongo


Société
  • Denis Sassou Nguesso et Ali Bongo à Brazzaville en février 2018 © 2018 D.R./Info241
Publié le 12 mai 2018 à 09h49min

Le village gabonais de Youkou (département de la Zadié à Mékambo dans l’Ogooué-Ivindo), riche pour son or et plusieurs autres minerais, est depuis plusieurs mois victime d’invasion congolaise. C’est ce que révèle une enquête de nos confrères du Mbandja dans leur livraison d’hier. Dans la bourgade de Youkou, seul y flotterait le drapeau congolais. Une situation d’annexion bien connue des autorités gabonaises qui devant la présence militaire du Congo dans ce village, auraient préféré regarder ailleurs.

Ali Bongo aurait-il peur de défendre son territoire face à l’armée de Denis Sassou Nguesso ? La question mérite d’être posée au regard de l’insouciante ardeur que déploie les autorités gabonaises devant l’annexion flagrante du village Youkou, plein d’or et d’autres richesses comme le diamant et le nickel, désormais sous contrôle et dans le giron congolais de la famille de Denis Sassou Nguesso.

Selon la livraison n°452 de ce 11 mai de l’hebdomadaire, on y apprend notamment que dans ce village pourtant bien gabonais, y flotterait le drapeau congolais en lieu et place de celui gabonais. L’armée congolaise y aurait déployée un contingent armé de kalachnikov de seulement 6 hommes que n’arriverait pas à déloger le Gabon. « Il y a quelques années encore, la commission en charge des frontières et logée au ministère de l’Intérieur avait rassuré le peuple gabonais à travers les médias que Youkou est bel bien en territoire gabonais et que cela ne souffrait d’aucune ambiguïté », rappellent estomaqués nos confrères.

Et d’ajouter : « C’est tout désorientés et rageurs que nous avons vu des orpailleurs congolais de tous poils et des Chinois de tout acabit s’employer à extraire le métal jaune qu’un hélicoptère frappé aux couleurs de l’armée congolaise viendra récupérer une fois informé, nous a dit notre guide businessman. Du nombre de kilogrammes déjà extraits, nous ne saurions vous dire avec exactitude combien se trouvaient dans une baraque gardée par un soldat à la mine patibulaire ».

Dans les faits, croient savoir nos confrères, se jouerait à Youkou une sombre affaire de famille entre Ali Bongo et son demi-frère Omar Denis Junior Bongo, l’un des fils qu’Omar Bongo avait eu de son union avec la regrettée Lucie Edith Bongo. Contraint à l’exil à la suite de l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir en 2009 et au décès de leur père, Junior Bongo qui jouit de la protection militaire de son grand-père Denis Sassou Nguesso, serait donc à la manœuvre contre son autre demi-frère de président.

Le Mbandja écrit : « nous avons appris sur place que l’or de Youkou, officiellement en territoire gabonais, serait la propriété exclusive de Junior Bongo Ondimba, le demi-frère de BOA (Bongo Ondimba Ali, ndlr) avec qui le torchon brûlerait en ce moment ». Et que :"le petit Junior Bongo reste droit dans ses bottes en faisant comprendre à son aîné de frère que si lui fait main basse sur le colossal héritage familial des Bongo tout en bradant les richesses nationales avec ses pôpô émergents, il n’y a pas de raison que lui, le vrai fils de papa, ne fasse pas la même chose avec pour parapluie le papy Sassou Nguesso, alias Otsombé, de son nom de guerre".

Une situation bien cocasse qui voit une fois de plus le territoire gabonais être le jeu d’intérêts familiaux entre les tenants de la famille Bongo. Le silence des autorités gabonaises est plus que révélateur sur l’impuissance de l’armée gabonaise à y faire régner la légalité et la défense de son territoire. Un soldat congolais présent sur place aurait d’ailleurs lancé à nos confrères : « Avez-vous une armée et des soldats capables d’envisager ce genre d’aventure (celle de les déloger de Youkou, ndlr) ? ». Une question toute posée à Ali Bongo, à son gouvernement et à son armée. La réponse est toute attendue !


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile