Sénatoriales 2021

Le Centre gabonais des élections fixe enfin le calendrier des sénatoriales 2021

Le Centre gabonais des élections fixe enfin le calendrier des sénatoriales 2021
Le président du CGE Moïse Bibalou Koumba annonçant les deux calendriers électoraux © 2021 D.R./Info241

Alors que l’on ne sait toujours pas la proportion de sénateurs que s’est autorisée Ali Bongo en modifiant la Constitution, le Centre gabonais des élections (CGE) a officialisé ce vendredi soir, le calendrier de l’élection des sénateurs et de la partielle législatives du département de Lékori-Lekori à Akiéni (Haut-Ogooué). Ainsi les candidats sénateurs ont jusqu’au 18 janvier à 18h00 pour se faire connaitre. L’élection aura le 30 janvier pour le premier tour puis le 6 février pour le second.

News sur WhatsApp

Les membres du CGE réunis en plénière ce 8 janvier à Libreville ont fixé le calendrier des sénatoriales et de la législative partielle d’Akiéni. Selon le communiqué lu à la télévision publique ce vendredi soir par le président du CGE, Moïse Bibalou Koumba, les aspirants sénateurs ont 10 jours pour faire officiellement acte de candidature. La campagne du premier tour débutera le 27 janvier à 00h00 et close le 29 janvier à minuit.

Pour le second tour, la campagne sera ouverte le 3 février à 00h00 et close le 5 février à minuit. Le vote aura lieu le 6 février de 7h00 à 18h00 ainsi que lors du premier tour. Pour la législative partielle d’Akieni, la campagne interrompue dernièrement pour cause de Covid-19 sera réouverte le 20 janvier à 0h000 pour le premier tour et close le 29 janvier à minuit. Le vote aura lieu le 30 janvier.

La campagne du second tour de la partielle législative aura quant à lui le 3 février à 00h00 et close le 12 février à minuit. Et le vote final le 13 février. Pour ces élections seuls les candidats aux sénatoriales sont autorisés à se rendre au CGE pour déposer leurs dossiers.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article