Passation de charges

La prison centrale de Libreville a changé de directeur en moins de 30 jours !

La prison centrale de Libreville a changé de directeur en moins de 30 jours !
Un moment de la passation entre le nouveau directeur et l’ancien, hier à Libreville © 2020 D.R./Info241
qrcode:http://info241.com/la-prison-centrale-de-libreville-a-change-de-directeur-en-moins,4892
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4892

C’est dans un contexte emprunt d’accusations de torture contre certains détenus, que le commandant Steve Alex Ngowet a pris hier, les rennes de la prison centrale de Libreville. Celui-ci remplace à ce poste, le lieutenant-colonel Aristide Mvouma nommé lors du Conseil des ministres du 5 décembre dernier. Une instabilité administrative témoin du malaise des autorités gabonaises.

Lire aussi >>> Un député gabonais jeté en prison, torturé par trois agents pénitenciers cagoulés

La prison centrale de Libreville change encore de directeur, moins d’un mois après la nomination du précédent. Le lieutenant-colonel Aristide Mvouma est certainement rentré dans les annales de la structure, lui qui aura finalement passé moins de 30 jours à sa tête. Un court séjour qui a tout de même été émaillé de graves accusations de torture sur les détenus de l’opération scorpion par des agents cagoulés.

Le nouveau patron de la prison, répondant aux questions de la presse

Contrairement à son prédécesseur, le commandant Steve Alex Ngowet qui a été promu à la tête de la plus grande maison d’arrêt du pays, ne l’a pas été à l’issue d’un conseil des ministres. Hier dans la cour de cette prison, c’est le nouveau commandant en chef de la Sécurité pénitentiaire nommé dans les mêmes formes, le général de brigade Jean Germain Effayong Onong, qui a présidé la cérémonie de passation de charges entre le directeur sortant et le nouveau.

Lire aussi >>> Patrichi Tanasa torturé en prison par trois agents encagoulés

« Officier, sous officiers, agents et assistants en service à la prison centrale, vous reconnaîtrez désormais pour votre chef le commandant Steve Alex Ngowet ici présent, et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes du Gabon », a déclaré le nouveau patron de la Sécurité pénitentiaire à l’endroit du personnel de la prison.

Le nouveau maître des céans, le commandant Steve Alex Ngowet, a promis de ne ménager aucun effort pour être à la hauteur de la confiance placée en lui. Il a en outre, promis de sécuriser l’ensemble des pensionnaires de la prison. Une promesse pieuse que n’a pas réussi à faire tenir son prédécesseur et plusieurs d’entre eux avant lui. La prison de Libreville portant toujours aussi bien son surnom de « Sans-famille », lieu où tout peut arriver.


Commenter l'article