04:38

Tournée politique

La Présidence gabonaise veut prendre le pouls des aspirations des Altogovéens


Politique
  • Brice Laccruche dans son village paternel d’Eyouga © 2017 D.R./Info241
Publié le 16 novembre 2017 à 10h13min

Le Haut-Ogooué ayant massivement voté pour le pouvoir, Ali Bongo y a dépêché son directeur de cabinet pour « prendre le pouls de leurs aspirations » et inspirer les reformes qu’il entend mener. C’est donc en terrain conquis et favorable que Bruce Laccruche Alihanga, directeur de cabinet d’Ali Bongo à la Présidence de la République, séjourne depuis cette semaine dans le fief électoral des Bongo, dont il est par ailleurs originaire également.

Accueilli en rock-star sous les cris et les danses traditionnelles à son arrivée lundi 13 novembre à la gare de Franceville, capitale provinciale, Bruce Laccruche Alihanga savoure l’instant. Nommé dernièrement en Conseil des ministres pour succéder à un autre fils de la province, le nouveau directeur de cabinet présidentiel y séjournera durant une semaine. Une tournée qu’il dit « placée sous l’égide du chef de l’État, SEM Ali Bongo Ondimba ».

Lundi, Laccruche Alihanga s’est même vanté d’avoir « été accueilli très chaleureusement par quelque 3.000 personnes » à Franceville. Parmi eux « figuraient la chefferie de Franceville, la notabilité, le maire de la commune, le préfet de la Mpassa, les directeurs généraux originaires de la province du Haut-Ogooué, des militants du PDG, des associations de femmes, des membres de la plateforme AJEV et d’autres mouvements de jeune ». Avant de prendre le cap de Léconi.

Le DC d’Ali Bongo ici à Eyouga

Mardi, l’homme fort de la Présidence de la République a sillonné Ngouoni où il a « été accueilli à l’entrée de la ville par les élèves du CES Eugène Mickoto ». Ensuite, « je me suis entretenu avec l’ensemble de la notabilité, ainsi que la chefferie à la mairie où une allocution de bienvenue m’a été faite par le maire », a t-il confié sur son compte Facebook ouvert dernièrement. Avant de se rendre à Akiéni puis Okondja où un concert gratuit aurait réuni près de 2.000 personnes.

Selon les résultats de la présidentielle, Ali Bongo est arrivé en tête dans 3 des 9 provinces. Les résultats de la province du Haut-Ogooué ont particulièrement permis à Ali Bongo de l’emporter face à son opposant Jean Ping qui a battu le candidat du pouvoir dans le plus grand nombre de provinces.

Cette tournée a donc pour but selon Laccruche Alihanga à puiser l’inspiration des reformes à engager pour le pays sur le terrain. Qui de mieux que la province du Haut-Ogooué qui a voté à la quasi-unanimité pour Ali Bongo pour inspirer ce vaste chantier ?


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile