01:24

Journée mondiale Education

La première Journée internationale de l’éducation célébrée le 24 janvier passée sous silence au Gabon


International
  • La première Journée internationale de l’éducation célébrée le 24 janvier passée sous silence au Gabon © 2019 D.R./Info241
Publié le 26 janvier 2019 à 15h39min

Le 24 janvier dernier précise le communiqué de presse de l’UNESCO parvenu à la rédaction d’Info241, le monde a célébré la toute première Journée internationale de l’éducation, qui a été proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies l’année dernière afin de mettre en lumière le rôle de l’éducation pour la paix et le développement. L’UNESCO appelle les pays à renforcer leur engagement politique en faveur de l’éducation en tant que force d’inclusion propice à la réalisation de tous les Objectifs de développement durable. Cette journée est passée sous silence au Gabon où aucune action a été posée.

« L’éducation est l’atout le plus puissant dont nous disposions pour susciter des améliorations significatives en matière de santé, stimuler la croissance économique et débrider le potentiel et l’innovation dont nous avons besoin pour bâtir des sociétés plus résilientes et durables » a dit Audrey Azoulay, la Directrice générale de l’UNESCO, dans son message pour la Journée. « Nous ne pourrons pas briser le cycle de la pauvreté, atténuer les changements climatiques, nous adapter à la révolution technologique, et encore moins réaliser l’égalité des sexes, sans un engagement politique ambitieux en faveur de l’éducation universelle. »

Sans une éducation de qualité inclusive et équitable et des opportunités pour tous tout au long de la vie, les pays ne réussiront pas à atteindre l’égalité des sexes et à briser le cycle de la pauvreté qui laisse des millions d’enfants, de jeunes et d’adultes pour compte.

Chiffres clés soulignant les défis

Aujourd’hui, 262 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école ; 617 millions d’enfants et d’adolescents ne savent ni lire ni effectuer des calculs de base ; moins de 40 % des filles en Afrique subsaharienne achèvent le premier cycle d’enseignement secondaire et près de quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés.

À l’occasion de la Journée, l’UNESCO publiera un nouveau manuel sur le droit à l’éducation. Elle publiera également de nouvelles données sur les inégalités dans l’éducation qui montrent quels groupes de population sont en retard dans la réalisation de l’ODD 4.

Selon l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et le Rapport mondial de suivi sur l’éducation  :

Les enfants et les jeunes des pays à faible revenu les plus pauvres ont ½ moins de probabilités d’achever l’école primaire par rapport aux plus riches.
Ils ont moins de ¼ de chances d’achever le premier cycle du secondaire.
1/10 est plus susceptible de terminer le deuxième cycle du secondaire.
Les enfants des zones rurales risquent deux fois plus de ne pas être scolarisés que les enfants des zones urbaines des pays à faible revenu.
Seulement 2% des filles les plus pauvres des pays à faible revenu achèvent le deuxième cycle du secondaire.

Ces chiffres soulignent le besoin d’une action pressante pour réduire les inégalités, ce qui devrait être une importante priorité des pays et des partenaires de développement. « La façon dont nous exécutons l’objectif mondial d’éducation déterminera le succès ou l’échec de l’action menée pour mettre fin à la pauvreté, générer une croissance inclusive, renforcer la paix et protéger la planète, » a déclaré Stefania Giannini, Sous-Directrice générale pour l’éducation.

Célébrer le rôle de l’éducation pour la paix et le développement

La première célébration de la Journée se tiendra aux Nations Unies à New York, lors d’un événement organisé conjointement par l’UNESCO et les missions permanentes du Nigéria, de la Norvège, de la République de Singapour et de l’État du Qatar. Le thème de la manifestation, «  L’éducation, un moteur pour l’inclusion et l’autonomie  », fait écho à celui du Forum politique de haut niveau des Nations Unies qui se tiendra en juillet prochain à New York et qui passera en revue l’ODD 4, entre autres objectifs.

En réunissant les voix des gouvernements, du système des Nations Unies, du secteur privé et des organisations de la jeunesse, la manifestation servira de plate-forme pour mettre en lumière la contribution essentielle de l’éducation à l’ensemble du Programme 2030 et renforcer l’action collective pour réaliser l’ODD 4. L’événement sera retransmis en direct sur UN Web TV (link is external).

Une nouvelle initiative intitulée «  Groupe des amis de l’éducation et de l’apprentissage tout au long de la vie  », réunissant des représentants des États membres de l’ONU, sera également lancée à New York, afin de promouvoir un engagement constant pour l’éducation dans le Programme 2030. Des tables rondes et des projections seront organisées à Genève, Bruxelles et ailleurs dans le monde pour célébrer la Journée.

Avec L’UNESCO


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile