09:26
URGENT >>>

Les employés du secteur pétrolier du Gabon en grève générale de 3 jours depuis ce matin


insécurité

La police gabonaise met la main sur plusieurs gangs de voleurs à la tire de Libreville


Société
  • Les malfrats arrêtés ce jeudi © 2018 D.R./Info241
Publié le 11 octobre 2018 à 19h17min

Il aura fallu que quelques heures à la police gabonaise pour mettre fin aux agissements d’un gang de voleurs à la tire dont les exploits ont été révélés ce jeudi matin sur les réseaux sociaux. En effet, depuis plusieurs mois, la capitale gabonaise voit prospérer en toute impunité plusieurs gangs de voleurs et de braqueurs d’un nouveau genre. Un de but de réponse donc avec cette raffle opérée notamment sur le gang dirigé par un certain « JB » dont les membres ont été interpellé ce jeudi.

Depuis ce jeudi, la toile gabonaise est en ébullition après la diffusion d’une vidéo anonyme montrant des jeunes dépouillant habilement des automobilistes au quartier Plein-Ciel, dans le 3e arrondissement de la capitale gabonaise. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur parvenu à la rédaction d’Info241, l’exploit de leur arrestation est à mettre à l’actif des limiers de la Brigade anti-criminalité (BAC), de la Brigade de recherche et d’investigations (BRI) et de la Police d’investigations judiciaire.

Des malfrats sortis fraîchement de prison

Ces différents services ont réussi à « mettre fin dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 octobre 2018, aux activités de vol à la tire de plusieurs groupes de malfrats dont certains sortent fraîchement de prison pour les mêmes faits », souligne le communiqué. La police gabonaise a ainsi mis la main sur la quasi-totalité du groupe de malfrats sauf son cerveau présumé, un certain « JB », toujours en cavale. Selon la police, ce gang sévissait également au quartier IAI, ont reconnu « Sarko » et « Petit Prince » membres dudit gang.

C’est l’interpellation de ces deux membres qui aura finalement permis à la police de rapidement mettre la main sur les 4 autres. « Sarko » et « Petit Prince » ont ainsi pu servir d’indics aux policiers pour aller interpeller le gang de Nguema Edzo Patrick alias « Etcho » qui lui, sévit dans la zone des quartiers Avea, Atsib Ntsos et Rio dans le 2e arrondissement de Libreville.

Cette rafle se poursuivra avec le gang du Rond-point de la Démocratie puis celui de Parfait Nzamba Moussavou alias « la Parole » qui sévit dans les PK et le quartier Nyali dans le 5eme arrondissement. « Ce dernier qui a été retrouvé en possession d’un pistolet automatique et des munitions lors de la perquisition à son domicile, a reconnu l’avoir subtilisé dans le sac d’un membre du Gouvernement qu’il avait volé à la tire l’année dernière », précise le communiqué du ministère de l’Intérieur.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile