Domaine public

La mairie de Libreville déclare la guerre aux garages anarchiques

La mairie de Libreville déclare la guerre aux garages anarchiques
Un taxi remorqué hier, vers l’hôtel de ville de Libreville © 2020 D.R./Info241

Ce mercredi 29 juillet, le maire de Libreville Léandre Nzue était sur terrain pour déguerpir les épaves des véhicules des garages anarchiques dans les rues de la capitale gabonaise.

Après plusieurs avertissements adressés aux propriétaires des garages anarchiques par les autorités municipales de la Commune de Libreville, le maire de Libreville, Léandre Nzue a opté pour une descente sur le terrain. Pour ne pas arriver à cette situation, l’édile affirme avoir privilégié la voie de la sensibilisation en s’adressant aux propriétaires de ces garages afin qu’ils libèrent le domaine public communal et qu’ils se mettent en règle avec les dispositions en vigueur dans notre pays, ce qui n’a pas été respecté.

« Nous devons nécessairement faire la chasse aux garages anarchiques, aux propriétaires de ces garages anarchiques parce que nous avons envoyé des agents pour les sensibiliser depuis près d’un an, ils restent camper sur leur position et nous avons décidé d’utiliser la manière forte qui est celle de dégager ces épaves de la rue », a déclaré le maire de Libreville.

Ce mercredi, sur le terrain, force est restée à la loi avec notamment le lancement de l’opération de déguerpissement des épaves des véhicules identifiés et ensuite remorqués vers l’Hôtel de ville de la commune. Cette opération qui est à sa phase de départ entend se poursuivre dans tous les quartiers de la commune de Libreville.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article