12:36

Classement

La GSEZ d’Olam classée 435e entreprise africaine sur 500 !


Economie
  • La GSEZ d’Olam classée 435e entreprise africaine sur 500 ! © 2019 D.R./Info241
Publié le 29 juin 2019 à 09h57min

Après 9 ans d’existence et la récente attribution de la gestion de l’aéroport de Libreville et du port d’Owendo, la Gabon Special Economic Zone (GSEZ), chère à Ali Bongo, commence enfin à devenir une entreprise qui compte. Selon le classement 2019 des 500 plus grandes compagnies africaines publié par Jeune Afrique, GSEZ se classe bon 435e.

Bonne nouvelle pour Ali Bongo et Gagan Gupta, le patron d’Olam Afrique et de GSEZ. L’entreprise qui a diversifié ses activités avec notamment la gestion aéroportuaire, a fait son entrée cette année dans le palmarès des 500 entreprises africaines. Bien qu’entrée modeste, puisque l’entreprise de gestion de la zone économique spéciale de Nkok est parmi les dernières de ce classement continental.

Avec un chiffre d’affaires de 238,4 millions de dollars américains (137,2 milliards de F.CFA), l’entreprise créée en 2010 par Olam International Ltd., l’Etat gabonais et Africa Finance Corporation a désormais un poids modeste sur le continent. Sur le plan de la sous-région, GSEZ peut se consoler d’être la 17e entreprise en Afrique centrale, toujours dans ce classement 2019.

Rappelons que GSEZ exploite en plus de la ZES de Nkok, l’aéroport international de Libreville, le Nouveau port international d’Owendo et le port minéralier d’Owendo. Pas suffisant pour faire mieux que les géants sous-régionaux tels que la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) et la Société nationale des hydrocarbures du Cameroun qui occupe respectivement la 2e et la première place en Afrique centrale.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile