05:23

Législatives 2018

La fille d’Ali Bongo veut hériter de son ancien siège de député à Bongoville


Politique
  • La fille d’Ali Bongo veut hériter de son ancien siège de député à Bongoville © 2018 D.R./Info241
Publié le 3 octobre 2018 à 06h37min

La politique est de famille chez les Bongo. A la tête du Gabon depuis les indépendances, la famille Bongo continue de souffler le chaud et le froid sur la politique gabonaise. Normal donc la fille d’Ali Bongo, Malika Bongo, soit donc en lice pour le fauteuil de député de la ville de Bongoville, occupé de longue date par Ali Bongo avant 2009 et sa « promotion » en tant que président du Gabon, après de la mort de son père Omar Bongo.

Le siège unique de député du département de la Djouori-Agnili (Bongoville) pourrait bien rester dans la famille Bongo. Et pour cause, Malika Bongo, la fille aînée d’Ali Bongo, y est candidate face à trois menus candidats. Dans ce siège qu’a occupé son père avant de devenir président, Malika Bongo peut compter sur le soutien de tous les obligés de son père : Nicole Assélé, Ali Akbar Onanga,...présents à chacune de ses sorties de campagnes.

La jeune candidate peut compter sur le soutien de nombreux obligés de son père

Une course à la députation dans le « fief » familial du Haut-Ogooué alors que la belle Malika avait jusque-là choisi de faire ses armes politiques dans la commune d’Akanda. On se souvient qu’elle avait été élue conseillère municipale dans le 2e arrondissement de cette commune située non loin de la capitale gabonaise. Il semblerait donc que la fille du président gabonais préfère désormais le Haut-Ogooué à son ancienne circonscription électorale de l’Estuaire.

Autant dire que face à elle, Malika part clairement favorite car auréolée candidate du puissant parti au pouvoir au Gabon... le parti de son père ! En plus d’avoir des armes de campagne électorale et des moyens colossaux dont ne peuvent se prévaloir ses adversaires pour conquérir les précieux électeurs de Bongoville, appelés donc à renouveler leur confiance à la désormais héritière d’Ali Bongo dans ce département.

Une campagne rondement menée

Rappelons que face à la favorite de ce scrutin qui devrait largement l’emporter dès le premier tour, Malika Bongo devra tout de même se débarrasser de l’indépendante Brigitte Marthe Ossibi, du candidat de l’Alliance pour le changement et le renouveau (ACR, opposition modérée) Loïc Arnaud Makouka Mouoyi et de l’indépendant Saturnin Odouma Kamboulou. Des candidats poids plume pour l’héritière politique d’Ali Bongo. Verdict le 6 octobre !


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile