20:50

Diaspora

La CDG fera sa rentrée politique le 25 février 2017 à Paris


International
  • La CDG fera sa rentrée politique le 25 février 2017 à Paris © 2017 D.R./Info241
Publié le 12 février 2017 à 12h24min

La Convention de la Diaspora Gabonaise (CDG) fera sa rentrée politique le samedi 25 février 2017 à Paris, après la traditionnelle marche de résistance, une action de concertation politique et de mise en synergie diasporique qui intervient dans un contexte de crise sociopolitique au Gabon, nous apprend ce dimanche un communiqué de presse parvenu à la rédaction d’Info241 venant du comité d’organisation de la CDG.

Cette rentrée politique de la CDG, organisée à Paris sera rehaussée par la présence remarquée de l’opposant historique du système Bongo-PDG, président du MORENA, Luc Bengono Nsi, de l’ancien Premier ministre d’Omar Bongo, Jean Eyeghe Nondg. Seront également présents, des anciens ministres de la République et membres démissionnaires du bureau politique du PDG, Séraphin Moundounga, Fabien Owono Essono, Charles Mba, l’ancien directeur général de la Société gabonaise d’entreposage de produits pétroliers (SGEPP), Alfred Nguia Banda et la vice présidente des Souverainistes-Ecologiques, Annie-Léa Meye. Certains ont rejoint depuis plusieurs mois la coalition de la Nouvelle République présidée par Jean Ping et d’autres simplement le camp de l’opposition politique gabonaise.

Interrogé par Info241 sur les tenants et les objectifs de cette rentrée politique, Patrick Mivila, secrétaire exécutif de la CDG a expliqué : ’’En effet, depuis le 27 août 2016, un mouvement de Résistance et de défiance s’est installé aussi bien dans tout le pays que dans la diaspora gabonaise pour appeler au respect du choix du peuple gabonais qui s’est massivement exprimé sur la personne de Jean PING comme Président de la république’’.

L’affiche officielle de la rentrée politique de la CDG

La Convention de la Diaspora Gabonaise a ajouté M. Mivila ’’qui a par le passé initié des actions fortes de rassemblement pour peser sur l’avenir politique du Gabon, à l’exemple du Congrès de l’opposition à Paris en décembre de 2014 pour l’alternance au Gabon, veut cette fois placer sa rentrée politique sous le sceau d’une Résistance plurielle et sans exclusive encadrée par le Conseil Gabonais de la Résistance (CGR), tout en réaffirmant son soutien fidèle au Président élu démocratiquement, Monsieur Jean Ping’’.

Selon le communiqué de presse, la CDG souhaite, à travers cet événement qui se veut patriotique, un échange constructif entre ses invités venus du Gabon et la communauté gabonaise de France et d’Europe dans le cadre des résolutions de Cotonou, après les résolutions adoptées par l’Union Européenne sur le contentieux sociopolitique inhérent à l’usurpation des élections d’août 2016 par Monsieur Ali Bongo et ses institutions aux ordres.

La CDG s’exprimera également sur la question du dialogue politique initié par Ali Bongo, avant de présenter sa réflexion sur la problématique de prise de pouvoir par le peuple qui a choisi de confier son destin à l’alternance lors du dernier scrutin présidentiel.

Rappelons que la CDG est présidée par le Professeur Bruno Ella Nguema, fidèle à leur idéologie basée sur la recherche permanente d’une synergie des volontés du changement, en vue d’établir un véritable état de droit au Gabon, convie toute la communauté gabonaise ainsi que les amis du Gabon à cette rentrée politique qui résolument est placée sous le sceau de la Résistance sans exclusive, une Résistance comme celles inscrites dans l’histoire et qui ont libéré les peuples opprimés par des dictatures


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile