13:06
URGENT >>>

Les Aigles du Mali molestent à Libreville les Panthères du Gabon !


Insalubrité

La capitale gabonaise croule de plus belle sous le poids des ordures ménagères


Société
  • La capitale gabonaise croule de plus belle sous le poids des ordures ménagères © 2018 D.R./Info241
Publié le 11 septembre 2018 à 07h33min

La capitale gabonaise croule de nouveau sous les ordures ménagères. Malgré l’accord trouvé entre la société chargée de la collecte d’ordures, Averda, et la présidence de la république il y a quelques mois, la situation déplorable est de retour au grand dam des populations et ses nombreuses conséquences sanitaires.

Depuis quelques jours, la capitale gabonaise présente un visage peu reluisant. Les principales artères de Libreville sont envahies une nouvelle fois par des détritus et autres tas d’immondices. Une situation causée, selon toute vraisemblance, par un mouvement d’humeur de la société Averda, chargée à la suite d’un partenariat avec l’État gabonais, de collecter les ordures ménagères de la capitale.

Les tas d’ordures sont de nouveau de sortie à Libreville

Libreville la belle doit une nouvelle fois faire face à ses vieux démons. La capitale gabonaise est une énième fois submergée par les tas d’immondices et autres poubelles. Et pour cause, la société Averda chargée d’assurer la propreté de la ville, a interrompu ses activités. Elle réclame à l’État une dette qui se chiffre en milliards de nos francs d’une part et d’autre part exige aux autorités gabonaises de lui offrir une nouvelle décharge afin d’y entreposer les ordures collectées.

Cette situation n’est pas sans risque pour la santé des populations qui au contact des poubelles s’exposent à des maladies de toute nature telles que la fièvre typhoïdes ou encore le paludisme. En outre elle offre aux potentiels touristes une très mauvaise image de notre pays au moment où il est plus que nécessaire de préserver l’environnement.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile