04:19

Forum Agriculture

La BAD, l’IGD et Grow Africa co-organisent le premier forum « Leadership pour l’agriculture »


Economie
  • La BAD, l’IGD et Grow Africa co-organisent le premier forum « Leadership pour l’agriculture » © 2017 D.R./Info241
Publié le 25 novembre 2017 à 18h28min

La Banque africaine de développement (BAD), en collaboration avec l’Initiative for Global Development (IGD) et Grow Africa, organise le tout premier forum « Leadership pour l’agriculture » (L4AG Forum), le 28 novembre 2017, à Abidjan (Côte d’Ivoire), nous informe une note d’information de l’institution financière africaine consultée par Info241.

Financé par la Fondation Rockefeller, le forum se tient, au siège de la BAD à Abidjan sur invitation, en marge du Sommet l’Union africaine - Union européenne (UA-UE) prévu du 26 au 30 novembre 2017 dans la capitale économique ivoirienne. Avec pour objectifs des résultats concrets, la rencontre rassemblera des dirigeants influents, des décideurs, des acteurs du secteur privé et des défenseurs du développement communautaire pour un dialogue, un plaidoyer et une action stratégique susceptibles de stimuler la transformation de l’agriculture en Afrique.

Les activités conjuguées de l’agriculture et de l’agro-industrie devraient, en Afrique, faire émerger un secteur agroalimentaire d’une valeur de 1 000 milliards de dollars EU, à l’horizon 2030. Pourtant, malgré cet énorme potentiel, l’investissement total dans ce secteur reste inférieur au niveau requis pour produire un changement radical et créer une prospérité.

D’après l’initiative «  Nourrir l’Afrique : Stratégie pour la transformation de l’agriculture en Afrique 2016-2025 » de la Banque africaine de développement, les ressources nécessaires pour transformer les chaînes de valeur agricoles les plus stratégiques du continent sont de l’ordre de 315 à 400 milliards de dollars EU, pour les dix prochaines années.

Parmi les obstacles de la transformation du secteur agricole et de l’agro-industrie en Afrique figurent : la faible productivité ; les grosses pertes après récolte ; la précarité du régime foncier ; l’accès limité au financement ; les liens peu développés avec le marché ; la transformation à valeur ajoutée limitée ; les infrastructures matérielles et immatérielles insuffisantes ; la faible inclusion des jeunes et des femmes ainsi que le cadre réglementaire peu solide.

S’inspirant des conclusions récentes du rapport « Améliorer le climat des affaires dans l’agriculture 2017 » de la Banque mondiale et du « Rapport sur la transformation de l’Afrique 2017 » du Centre africain pour la transformation économique (ACET), ce premier forum mettra l’accent sur l’agriculture et l’agro-industrie en tant que moteur de la transformation économique en Afrique. Les résultats escomptés du Forum se présentent ainsi :

- les défenseurs de l’agriculture et de l’agro-industrie mènent des actions pour le développement de l’agro-industrie en Afrique ;
- les dirigeants gouvernementaux sollicitent un soutien pour des réformes structurelles visant à stimuler le développement de l’agro-industrie dans leurs pays ;
- des grands acteurs du secteur privé obtiennent des opportunités d’investissement dans le secteur agroindustriel ; et des partenaires sont en mesure d’identifier des opportunités d’investissement dans l’agro-industrie.

Un discours liminaire sera prononcé durant le forum L4AG, suivi de deux tables rondes avec les ministres africains des finances et de l’agriculture et des chefs d’entreprise du continent africain. La première table ronde, « Améliorer le climat des affaires dans l’agriculture 2017 : accroître l’accès aux intrants agricoles pour améliorer la productivité et les réformes réglementaires  », portera sur l’amélioration de l’accès commercial aux semences, aux engrais et à la mécanisation.

La deuxième table ronde, « L’agriculture source de croissance économique pour l’Afrique : alimenter l’agro-industrie et l’agribusiness  », attirera l’attention sur la commercialisation de l’agriculture ; la valeur ajoutée et la stimulation de l’agro-industrie et le financement innovant. Durant les petits groupes de discussion, les hauts fonctionnaires et les chefs d’entreprise africains auront l’occasion de repenser l’engagement des gouvernements et des entreprises, de réfléchir à des objectifs réalisables autour d’une politique de croissance du secteur agroalimentaire et d’explorer les opportunités d’investissement dans les entreprises agroalimentaires.

En vue de reconnaître que l’agriculture est une entreprise est un aspect essentiel de la stratégie de croissance en Afrique. Le forum Leadership4Agriculture est l’occasion pour les dirigeants du secteur privé et les responsables africains de haut niveau de renforcer leur partenariat en identifiant leurs intérêts communs afin que le secteur agricole africain puisse atteindre son plein potentiel.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile