10:42

Journée mondiale

L’UNESCO appelle à préserver le patrimoine audiovisuel pour ne rien oublier du passé


International
  • L’UNESCO appelle à préserver le patrimoine audiovisuel pour ne rien oublier du passé © 2019 D.R./Info241
Publié le 27 octobre 2019 à 09h22min

A l’occasion de la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel qui est célébrée chaque année le 27 octobre, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241, appelé à préserver ce type de documents afin de permettre d’explorer le passer et d’éviter que l’histoire ne se répète.

La Journée mondiale du patrimoine audiovisuel commémore chaque année, l’adoption en 1980 par la 21ème Conférence générale de l’UNESCO de la Recommandation pour la sauvegarde et la conservation des images en mouvement. Cette célébration est l’occasion de sensibiliser l’opinion publique à la nécessité de prendre des mesures urgentes et de reconnaître l’importance des documents audiovisuels.

Pour justifier son propos, l’UNESCO prend l’exemple du procès, en 1963 et 1964, de Nelson Mandela et d’autres dirigeants du Congrès national africain jugés pour avoir tenté de saboter le système d’apartheid en Afrique du Sud. Les documents relatifs à ce procès sont inscrits au Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO. On y trouve notamment une image impressionnante du mandat d’arrestation de Mandela, ainsi que l’enregistrement audio de l’intégralité du procès.

« La préservation de ce type de documents, qui nous permet de prendre la mesure de la brutalité du racisme, est un élément essentiel de la mission de l’UNESCO s’agissant de promouvoir la paix et d’éviter que l’histoire ne se répète », souligne la cheffe de l’UNESCO, Audrey Azoulay.

Elle rappelle que les matériels audiovisuels sont extrêmement fragiles et beaucoup d’entre eux sont perdus du fait de mauvaises pratiques de stockage, de catastrophes naturelles, voire de conflits. La numérisation offre toutefois de nouveaux moyens de sauvegarder ces matériels et de les mettre à la disposition du public partout dans le monde.

L’UNESCO a lancé il y a deux ans un projet avec le soutien du Japon, qui prendra fin en juin 2020. « Numériser notre histoire commune de l’UNESCO » comporte plus de 15.300 enregistrements audio, 75 heures de documents audiovisuels et vidéos, et 5.000 photographies historiques, qui aident à relater l’histoire de l’action de l’Organisation en faveur de la coopération internationale et de l’édification de la paix. Les premiers documents sont déjà disponibles en ligne, et des milliers d’autres seront ajoutés dans les mois à venir.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile