16:44
URGENT >>>

L’opposant gabonais Bertrand Zibi Abeghe est en danger de mort en prison, alerte Amnesty International


Sanctions internationales

L’UE prolonge d’un an ses sanctions contre 14 personnalités de la RD Congo


International
  • Emmanuel Ramazani Shadary, l’une des 14 personnalités sanctionnées par l’UE © 2018 D.R./Info241
Publié le 10 décembre 2018 à 17h32min

Le Conseil de l’Union européenne a prolongé ce lundi les mesures restrictives actuellement en place contre la République démocratique du Congo jusqu’au 12 décembre 2019, indique un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241. Ces sanctions consistent en un gel des avoirs et une interdiction de visa pour l’Union européenne visant 14 personnes dont Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle qui doit être organisée le 23 décembre..

Elles ont été adoptées le 12 décembre 2016 et le 29 mai 2017 en réponse aux entraves au processus électoral en RDC et aux violations des droits de l’homme qui y étaient liées.

Dans ses conclusions de décembre 2017, le Conseil a appelé l’ensemble des acteurs congolais, et en premier lieu les autorités et les institutions congolaises, à jouer un rôle constructif dans le processus électoral. Dans sa décision, compte tenu des élections à venir, le Conseil réaffirme l’importance de la tenue d’élections crédibles et ouvertes à tous dans le respect de l’aspiration du peuple congolais à élire ses représentants.

Le Conseil réexaminera à nouveau les mesures restrictives compte tenu des élections en RDC et se tient prêt à les adapter en conséquence. Pour rappel, sont concernés par ces sanctions :

  • Ilunga Kampete (FARDC),
  • Gabriel Amisi Kumba (FARDC),
  • Ferdinand Ilunga Luyoyo (PNC),
  • Célestin Kanyama (PNC),
  • John Numbi (PNC),
  • Roger Kibelisa (ANR),
  • Delphin Kaimbi (DEMIAP),
  • Evariste Boshab (ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité),
  • Alex Kande Mupompa (ancien gouverneur du Kasaï Central),
  • Jean-Claude Kazembe Musonda (ancien gouverneur du Haut-Katanga),
  • Lambert Mende (ministre de la Communication et des Médias),
  • Eric Ruhorimbere (FARDC),
  • Ramazani Shadary (ancien ministre de l’Intérieur et actuellement candidat à la présidentielle du 23 décembre)
  • et Kalev Mutond (ANR)


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile