Secteur maritime

L’OPRAG initie des actions résilientes pour la relance du secteur portuaire

L’OPRAG initie des actions résilientes pour la relance du secteur portuaire
La visite des installations portuaires à Port-Gentil © 2020 D.R./Info241

Une mission d’inspection et de travail a été effectuée dans la ville de Port-Gentil par le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) le week-end écoulé afin d’insuffler à ses équipes la nouvelle vision de cette autorité portuaire nationale. Au cours de cette visite, il a eu des entretiens avec ses collaborateurs et les opérateurs économiques du secteur.

Appolinaire Alassa, le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) s’est rendu dans la ville de Port-Gentil du 17 au 19 juillet 2020 afin de renforcer les capacités du personnel en service dans cette direction régionale sur la nouvelle vision stratégique pour les ports du Gabon. Cette vision est basée sur une action résiliente mettant en relief les « Partenariats Publics-Privés (PPP) » pour optimiser les investissements. C’est un outil de planification managériale en vue d’une meilleure relance des activités.

Séance de travail avec des opérateurs économiques du secteur portuaire

Le domaine portuaire connait une baisse drastique de ses activités depuis l’avènement de la crise pétrolière. La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 vient alourdir cette situation depuis mars dernier. L’OPRAG a ainsi réduit sa marge de manœuvre car les installations portuaires de Port-Gentil constituent à elles seules, la source la plus importante des produits financiers de l’entreprise.

Au cours de ce séjour, des séances de travail ont été conduites avec les managers de l’entreprise pour une meilleure coordination des moyens humains, matériels et financiers l’entreprise. Les infrastructures en cours de réalisations ont été passées en revue. De même, le Directeur Général a reçu en séances de travail plusieurs opérateurs de la place portuaire. Il leur a partagé sa vision stratégique qui propose des actions résilientes pour booster ce secteur en proie à une baisse de productivité.

En guise de perspectives, cette entreprise prévoit d’initier des cahiers de charges types par la Direction des Etudes et Travaux. Ils sont susceptibles de permettre la mise en conformité des différents opérateurs. L’idée de voir cette direction instruire un cabinet pour reprendre les levés topographiques de toutes les amodiations est également envisagée.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article