Mobilisation

L’opposition gabonaise annonce un grand meeting ce samedi à Port-Gentil

L’opposition gabonaise annonce un grand meeting ce samedi à Port-Gentil
L’une des affiches de la manif de l’opposition © 2014 D.R./Info241

L’opposition gabonaise très active ces dernières semaines avec notamment, le dépôt de plainte au Nom du Peuple Gabonais pour faux en écriture publique contre Ali Bongo, annonce organiser ce samedi un grand meeting de mobilisation et d’information. Cette frange de l’opposition réunie au sein du Front uni de l’opposition pour l’alternance annonce la présence des grandes figures de ce mouvement dans la capitale économique du Gabon.

Selon l’hebdomadaire Echos du Nord, proche de l’opposition, contrairement à la descente du Front uni sur Franceville, où les autorités lui avaient refusé l’autorisation d’organiser une manifestation publique, le quitus administratif serait en poche pour celle de Port-Gentil. Il faut noter que depuis les sorties du Front notamment la marche de dépôt de plainte, ont toujours fait l’objet d’interdiction souvent pour non-déclaration « dans les temps » selon le ministère de l’intérieur.

Le meeting se tiendra au stade de la mosquée de Port-Gentil à partir de 14h30 et aura pour objectif d’informer la population et la tenir mobilisée en vue des actions de grandes envergures qui seront lancées sur toute l’étendue du territoire gabonais.

Pour rappel, les membres du Front avaient déposé le jeudi 13 novembre 2014, une inscription de faux en écriture publique au Président du Tribunal de Première Instance de Libreville et visant un acte de Naissance d’Ali Bongo établi le 29 mai 2009 au 3e arrondissement de Libreville. Cet acte civil controversé aurait été déposé par Ali Bongo auprès de la CENAP en vue d’être candidat à l’élection présidentielle de 2009 pour le compte du parti au pouvoir.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article