Web-Stat analytics
Secteur pétrolier

L’ONEP tire la sonnette d’alarme sur le sort de centaines d’employés licenciés

L’ONEP tire la sonnette d’alarme sur le sort de centaines d’employés licenciés
La société Sodexo va plutôt mal au Gabon © 2016 D.R./Info241

La crise pétrolière frappe de plein fouet le Gabon. L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le puissant syndicat du secteur des hydrocarbures, a récemment interpellé à Port-Gentil, le gouvernement gabonais sur les conditions de licenciement des agents de la société SODEXO, une entreprise spécialisée dans la restauration et sous-traitant avec les compagnies pétrolières, a-t-on appris mardi de sources proches de l’ONEP.

Selon la secrétaire chargée de la communication, Guylaine Mboui Zolo Ba Ndong, 429 agents de la société SODEXO sont sur le point de perdre leurs emplois sans mesures d’accompagnement. Pour la syndicaliste, cette situation s’explique par une dette de l’état gabonais à cette entreprise estimée à plus de 10 milliards de FCFA.

D’autres entreprises du secteur pétrolier seraient comme seraient sur le point de se débarrasser de leur personnel. C’est le cas notamment chez SPIE OGS où 93 personnes seraient mises sur le carreau pour des motifs économiques, après avoir perdu son principal contrat avec Total Gabon.

La chute du prix du baril de pétrole a des conséquences néfastes sur l’économie du pays, particulièrement à Port-Gentil et Gamba où les sociétés vivant au « crochet » de Total Gabon et Shell Gabon, les deux entreprises majors ont vu les activités interrompues suite à cette situation morose.

Avec AGP


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article