Web-Stat analytics
Forêt

L’avant-projet de loi du nouveau Code forestier gabonais sur la table du gouvernement

L’avant-projet de loi du nouveau Code forestier gabonais sur la table du gouvernement
Daniel Ona Ondo recevant des mains du ministre Flore Mistoul, l’avant-projet de loi © 2016 D.R./Info241

Après de longs mois de réflexion, la commission ad-hoc chargée de procéder à la révision du code forestier gabonais a livré hier à Libreville au Premier ministre Daniel Ondo, l’avant-projet de loi portant Code des eaux et forêts en République gabonaise. La cérémonie de présentation a eu pour cadre la primature gabonaise.

Il faut rappeler que ce fut en 2009 que le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait instruit le gouvernement de procéder à la révision du code forestier afin de l’arrimer à l’ambition du Gabon en matière de développement durable.

Une vue des officiels présents

A l’ouverture de cette cérémonie, la ministre de la Protection de l’Environnement et des Ressources Naturelles, de la Forêt et de la Mer, Flore Mistoul, a décliné le processus qui a abouti à la mise en œuvre de cet avant-projet de loi, qui est une avancée significative dans l’amélioration les conditions d’exploitation de la forêt gabonaise.

Au cours de l’exposé du Président du comité ad-hoc, Jacques Mouloungou, il est apparu des modifications fondamentales et de nombreuses innovations dans la nouvelle loi en préparation. Ainsi, le fruit du travail des parties prenantes (gouvernement, partenaires au développement et ONG) porte notamment sur la transformation locale et intégrale de la production de grumes (industrialisation de la filière bois), la nécessité de mettre en place un corpus juridique arrimé aux orientations du PSGE et la nécessité d’adapter les cadres juridiques à l’environnement institutionnel du secteur des eaux et forêts.

Jacques Mouloungou lors de sa présentation

Pour sa part, le Chef du Gouvernement a apprécié à sa juste valeur le travail fourni par les experts tout en exhortant les participants à poursuivre dans cette dynamique. Dans ce sens, Daniel Ona Ondo a indiqué que cet avant-projet de loi se fonde sur la nouvelle politique forestière initiée par le Président de la République, Ali Bongo, et contenu dans le PSGE. Il tient compte des enjeux et des défis de l’heure, se rapportant au calendrier international sur les changements climatiques.

Globalement, décideurs, experts nationaux, partenaires au développement et membres de la société civile sont unanime pour reconnaitre que l’avant-projet de loi portant code forestier devrait constituer un levier important pour la gestion et l’exploitation des forêts et de la faune sauvage en République Gabonaise.

Avec Primature


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article