19:37

Démocratie parlementaire

L’Assemblée nationale gabonaise se dote enfin d’un second groupe parlementaire


Politique
  • Albertine Maganga Moussavou, présidente du groupe parlementaire "les démocrates" © 2017 D.R./Info241
Publié le 5 mars 2017 à 09h52min

Depuis la tenue des dernière législatives en décembre 2011, l’Assemblée nationale gabonaise n’a disposé que d’un seul groupe parlementaire de la majorité au pouvoir pour voter et surveiller l’action de l’exécutif. Il aura fallu attendre les dissertions au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) et des partielles pour que l’Assemblée se dote enfin d’un second groupe parlementaire présidé par Albertine Maganga Moussavou.

Depuis le 17 décembre 2011, l’Assemblée nationale gabonaise est monopartite tant le parti au pouvoir détenait 114 députés sur les 120 disponibles. Le nouveau groupe parlementaire avait été mis en place en octobre dernier. L’annonce solennelle de son existence a été officiellement faite lundi, lors de la rentrée parlementaire annuelle des députés.

Ce second groupe dénommé "les démocrates" est présidé par Albertine Maganga Moussavou (Parti social démocrate, PSD) et se compose de députés indépendants, ceux de l’Union nationale (UN), de l’Union pour la nouvelle République (UPNR) et de l’Alliance pour la renaissance nationale (ARENA). Un groupe parlementaire que l’opposition n’avait plus jamais eu au cours des 5 dernières années.

Une bonne nouvelle donc pour la démocratie parlementaire, saluée pour l’occasion par le président de l’Assemblée Richard Auguste Onouviet : « la qualité normative s’en ressentira également car du nombre de députés constituant ledit groupe, c’est bien plus leur valeur qui fonde cet espoir que je nourris légitimement ».


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile