12:38

Sur la toile...

Jean Pierre Rougou évincé du groupe Infos Kinguelé !


Société
  • Jean Pierre Rougou évincé du groupe Infos Kinguelé ! © 2017 D.R./Info241
Publié le 18 avril 2017 à 18h31min

Quelques heures seulement après l’annonce officielle de sa participation au dialogue politique d’Ali Bongo, les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Jean Pierre Rougou. Celui qui jusqu’à ce matin encore, était l’un des administrateurs du plus important forum gabonais sur Facebook, Infos Kinguelé (IK) avec près de 300.000 membres, vient de se faire éjecter de la liste des administrateurs du groupe.

Jean Pierre Rougou paie depuis ce matin, les fruits de sa volte-face à l’endroit de son parti l’Union nationale et de nombreux internautes qui n’ont toujours pas digéré ses explications quant à sa participation surprise au dialogue controversé d’Ali Bongo qui s’est ouvert ce mardi à Libreville.

Lire aussi >>> Un autre vice-président de l’Union nationale s’en va lui aussi au dialogue d’Ali Bongo !

Devant la panique qui a gagné depuis ce matin les membres du groupe Infos Kinguelé quant à cette "mauvaise" nouvelle et devant les suspicions de compromission du groupe au régime de Libreville, les administrateurs ont du le retirer du célèbre forum de discussion de l’opposition gabonaise pour éviter l’érosion de ses quelques 282.964 membres.

Dans une note publiée ce matin, les administrateurs d’Infos Kinguelé annoncent sa radiation tout en le remerciant « pour toute l’énergie qu’il a su donner pour sa participation à l’essor d’IK ». Il faut dire que depuis hier, plusieurs membres se sentant en danger, ont multiplié les messages incitant les internautes à quitter ledit groupe Facebook, principale plateforme d’informations et d’échanges des opposants d’Ali Bongo sur le célèbre réseau social.

Une mesure suspensive qui a vite fait de rassurer le peuple d’Infos Kinguelé qui avait pourtant, sous la supervision de Jean Pierre Rougou notamment, voté pour leur non participation au dialogue d’Ali Bongo, rappelle la note des administrateurs. Un consultation via un sondage interne qui n’a pas empêché son désormais ancien célèbre administrateur de s’affranchir de la volonté du peuple d’IK.

Une sanction des internautes à laquelle devrait s’adjoindre celle de l’Union nationale qui va devoir ajouter le nom de ce 3e vice-président à la liste des trois autres personnalités de ce parti qui ont décidé de faire fi de la discipline du parti en décidant de participer aux assises politiques d’Agondjé.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile