Web-Stat analytics
Crise post-électorale

Issoze Ngondet prêche le dialogue d’Ali Bongo sur ses terres à Makokou

Issoze Ngondet prêche le dialogue d’Ali Bongo sur ses terres à Makokou
Issoze Ngondet à son arrivée à l’aéroport de Makoukou © 2017 D.R./Info241

Profitant du week-end de Pâques, le Premier ministre gabonais par ailleurs co-président du dialogue politique d’Ali Bongo, est allé sur ses terres dans l’Ogooué-Ivindo vanter les assises d’Agondjé. A Makokou, Emmanuel Issoze Ngondet s’est voulu le promoteur logique de ce dialogue dont il est l’un des organisateurs.

Emmanuel Issoze Ngondet a fait dernièrement la promotion du dialogue politique d’Ali Bongo auprès des populations Ogivines. Même si la phase à venir ne concerne que les politiciens, l’un des co-présidents pour le compte de la majorité au pouvoir, a communié avec les siens à Makokou 15 au 17 avril dernier.

Emmanuel Issoze Ngondet échangeant avec les populations

Tel le fils prodige de la localité, le Premier ministre a reçu un chaleureux bain de foule malgré la canicule qui dominait le ciel de l’aéroport Epassendjé de Makokou. Sous les chants de groupes socio- culturels, les populations ogivines se sont déplacées massivement pour recevoir le « fils du coin », qui était par ailleurs à sa première visite dans la province depuis sa nomination en septembre 2016, comme chef du gouvernement.

Ensuite, les représentants des formations politiques prenant part au dialogue - ADERE, UNAF, UDL, CLR, UPG, RDP et PDG - se sont exprimés sur le sens de leurs engagements, l’intérêt d’aller à ces négociations gabono-gabonaises et les enjeux de ces assises. Un conclave à leurs yeux, chargé « d’instaurer un climat politique apaisé, » après les violences post-électorales du 31 août dernier, en y opérant « une refonte de la constitution » et en y réformant « la gouvernance électorale », sujette à controverse dans les élections politiques dans notre pays.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article