Présidentielle 2016

Guy Nzouba Ndama plébiscité par les dissidents du PDG

Guy Nzouba Ndama plébiscité par les dissidents du PDG
Guy Nzouba Ndama plébiscité par les dissidents du PDG © 2016 D.R./Info241

Le rassemblement « Héritage et Modernité » regroupant les dissidents du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a choisi de soutenir hier réuni en congrès, la candidature de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, candidat déclaré à l’élection présidentielle d’août prochain.

News sur WhatsApp

« Nous militantes et militantes du Rassemblement Héritage et Modernité, réunis en congrès de conssitution ce dimanche(…) déclarons solennellement soutenir M. Guy Nzouba Ndama comme notre candidat à l’élection présidentielle d’août 2016 », a déclaré Michel Menga M’Essone, un des responsables dudit rassemblement, à l’issue du congrès constitutif de nouveau parti.

Les congressistes hier à Libreville

Pour lui, ce choix qui procède d’un diagnostic de la situation économique et politique et sociale du pays et, de l’analyse avec « justesse » et détermination de l’offre politique pour sortir de la crise multiforme dans laquelle le pays est englué.

Il a également justifié le soutien à Guy Nzouba Ndama par l’engament du rassemblement « Héritage et Modernité » de s’aligner derrière un candidat de grande expérience, sage, homme de parole de dignité et de responsabilité capable de promouvoir l’unité nationale, de préserver la paix, et de canaliser toutes les énergies et les forces en faveur du changement.

Réagissant sur son choix, M. Guy Nzouba-Ndama a exprimé son allégresse, tout en appelant à la mobilisation et à la détermination des uns et des autres. « Mes chers amis du rassemblement Héritage et Modernité, grande est ma joie, immense est l’honneur que vous m’accorder en adoptant ma candidature. (…). En ce lieu, l’histoire retiendra qu’un groupe de vaillants patriotes avait choisi le camp du peuple contre l’injustice et la honte. (…). Ensemble nous gagnerons. Ensemble nous sauverons le Gabon. N’ayons pas peur. Nous sommes le plus grand nombre, la plus grande force en démocratie », a-t-il dit.

De sources bien informées, le rassemblement Héritage & modernité dont les principaux responsables sont des députés démissionnaires du PDG seraient des proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Pour sa part, l’ancien député du 4ème arrondissement de Libreville, Hugues Alexandre Barro Chambrier et président du rassemblement Héritage et modernité a déclaré que l’ambition de son mouvement politique est de donner force aux institutions et de restaurer de la confiance entre les citoyens et leurs représentants et dirigeants.

Sur le plan économique, il a dit que leur vision est de circonscrire les effets pervers de la conjoncture actuelle (Chômage, pauvreté, endettement du pays etc.) et de transformer le modèle économique du Gabon sur le long terme, a-t-il poursuivi.

Ce parti dont les principaux membres sont des anciens partisans du défunt président Omar Bongo Ondimba a dévoilé au cours de congrès, ces principaux responsables. Il s’agit notamment de l’ancien ministre, Michel Menga M’Essone porté au poste de secrétaire général du parti, secrétaire général adjoint, Serge Maurice Mabiala, ancien ministre d’Ali Bongo Ondimba. La trésorerie du parti échoit Jonathan Ignoumba, ancien questeur de l’Assemblée nationale.

Avec AGP


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article