Religion

Guy Patrick Obiang Ndong refuse de lâcher sur la réouverture des églises ce dimanche !

Guy Patrick Obiang Ndong refuse de lâcher sur la réouverture des églises ce dimanche !
Guy Patrick Obiang Ndong refuse de lâcher sur la réouverture des églises ce dimanche ! © 2020 D.R./Info241

A l’instar du gouvernement et d’Ali Bongo, le ministre de la Santé a réitéré ce vendredi la décision des autorités gabonaises de maintenir fermés jusqu’au 30 octobre les lieux de culte. Guy Patrick Obiang Ndong l’a confié dans une longue interview accordée au quotidien pro-gouvernemental l’Union ce vendredi. Pour le ministre qui martèle qu’aller prier est une activité non essentielle, les religieux doivent se « plier » à la décision du gouvernement.



Lire aussi >>> Aucune paroisse du Gabon ne sera fermée le 25 octobre, tonne l’archevêque de Libreville !

L’espoir de voir le gouvernement et l’Eglise trouver une accalmie dans le bras de fer qu’ils se livrent autour de l’ouverture des paroisses ce dimanche 25 octobre s’amenuise au fil des heures et des déclarations. Chaque camp campant sur sa position initiale. Le ministre de la Santé n’a pas hésité ce vendredi à enfoncer le clou contre les leaders religieux les accusant même de privilégier comme les tenanciers des restaurants, « leur intérêt économique ».

Guy Patrick Obiang Ndong s’est longuement exprimé sur ces questions au cours d’une interview accordée jeudi à l’Union et publié dans les colonnes du quotidien ce matin. Pour l’ancien « Monsieur Copil », le « gouvernement a décidé d’alléger, mais aussi de renforcer le dispositif sanitaire pour éviter l’apparition d’une seconde vague ». Justifiant ainsi les mesures drastiques décriées à l’endroit des lieux de culte qui devront rester fermés jusqu’au 30 octobre.

« Pouvez-vous me dire dans quel transport en commun ou marché il y a eu un cluster  ? », a lancé Obiang Ndong. Avant de renchérir : « Par contre, avec les lieux de culte, on a enregistré beaucoup de cas de clusters à travers le monde ». Et l’ancien porte-parole du comité de riposte à la pandémie de conclure : « Le gouvernement a décidé de l’ouverture des lieux de culte le 30 octobre et les religieux devront s’y plier ». Voilà qui devrait plaire aux concernés.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article