04:01

Front social

Grève des régies financières : le Premier ministre gabonais convoque les ministres concernés


Politique
  • Issoze Ngondet et ses ministres tablant sur une sortie de crise © 2017 D.R./Info241
Publié le 28 novembre 2017 à 13h17min

Après huit jours de grève d’avertissement, la Fédération syndicale des régies financières et administrations assimilées (Fesyrefaa) a déclenché le 25 novembre une grève, cette fois illimitée. Pour faire face à la désormais crise des régies financières gabonaises, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet s’est entretenu durant plusieurs heures, ce mardi, avec les 3 ministres concernés par cette grève.

La grève illimitée des régies financières continue d’agiter la classe dirigeante gabonaise. Après le directeur de cabinet présidentiel d’Ali Bongo qui est allé discuter avec les agents en grève à Owendo, le Premier ministre tente à son tour de ramener la sérénité dans ce secteur crucial en fronde contre les autorités ministérielles.

Une vue des ministres présents

Ce matin à la Primature, pour éviter l’enlisement, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, a décidé de prendre le taureau par les cornes, en réunissant les ministres Régis Immogault Tatangani de l’Economie, Jean Fidèle Otandault du Budget et Houangny Ambourouet du Pétrole, pour examiner dans le fond les raisons de la crise et proposer des solutions de sortie de l’impasse.

Plusieurs heures durant, Issoze Ngondet et les ministres concernés ont égrené des mesures qui portent sur la mise en place d’une commission, l’élaboration d’un nouveau mécanisme de paiement des primes, un chronogramme de normalisation. Bref un mode de gestion efficace, pérenne qui satisfait l’ensemble des parties et à même de ramener définitivement la sérénité dans ces services clés de l’économie nationale.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile