10:25

Infrastructures sportives

Gabon vs Angola : le stade de Franceville enfin aux petits soins des autorités gabonaises !


Sports
  • Un engin pour prendre soin de la pelouse, au cœur des travaux de réhabilitation des autorités © 2019 D.R./Info241
Publié le 16 novembre 2019 à 16h53min

A l’image des stades du pays abandonnés à eux-mêmes par les autorités sportives gabonaises, le stade de Franceville (Haut-Ogooué) est depuis une semaine aux petits soins et des attentions. Et pour cause, c’est sur ce stade que les autorités gabonaises ont choisi de faire jouer la confrontation Gabon vs Angola prévue ce dimanche à 20h00. Match comptant pour la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021 du groupe D où sont logés le Gabon et ses adversaires : RDC, Angola et Gambie.

Les éliminatoires de la CAN 2021 ont réussi à faire sortir le stade de Franceville de sa léthargie. Depuis déjà plusieurs jours, le stade de la capitale Altogovéenne enregistre l’arrivée d’un beau monde venu provisoirement en prendre soin. Ainsi, ce sont engins, manœuvres, chefs de chantiers, responsables de la FEGAFOOT, du ministère des Sports et de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDS) qui rivalisent d’attention pour le stade qui n’avait plus servi depuis le 10 février 2018.

Le stade durant la CAN 2017

Au centre de ces travaux de réhabilitation circonstanciée de dernière minute, la pelouse sera particulièrement verdie. Même si ce stade n’est pas prêt d’être aussi impeccable que durant les Can 2012 et 2017 organisées par le Gabon, tout est tout de même consentit pour sauver les meubles et fournir un terrain de jeu propice à la victoire attendue des Panthères du Gabon sur les Antilopes noires d’Angola. Un adversaire à la mesure des hommes de Patrice Neveu ce dimanche après-midi. Surtout que malgré l’abandon des autorités, le stade de Franceville était le moins dégradé de tous.

En attendant, les coquetteries se poursuivent pour ce stade qui a été préféré à celui d’Angondjé de Libreville, plongé dans un état de délabrement qui ne dit pas son nom. Ce, malgré que les autorités gabonaises aient créé une structure de gestion toute dédiée. Espérons simplement que ce choix structurel pour ce match à fort enjeu, se passe pour le mieux et que les Panthères pourront tout de même compter sur son 12e homme, le public Altogovéen. Un soutien pour les tenir la main pour la victoire, après le match nul ramené jeudi de Kinshasa.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile