13:45

Monnaie

Franc CFA : les pays de la CEMAC veulent une « nouvelle coopération » avec la France


Economie
  • Franc CFA : les pays de la CEMAC veulent une « nouvelle coopération » avec la France © 2019 D.R./Info241
Publié le 23 novembre 2019 à 09h08min

C’est l’une des 16 conclusions du sommet extraordinaire de la CEMAC qui s’est déroulé ce vendredi à Yaoundé. Sur les 6 chefs que comptent cette sous-région, seul Ali Bongo aura été absent de ces assises camerounaises, représenté par le Premier ministre gabonais Julien Nkoghe Bekale. Ainsi, les 6 ont décidé de plancher sur une « nouvelle coopération » monétaire avec la France concernant le franc CFA, monnaie commune héritée du passé colonial de l’Hexagone. Cette nouvelle coopération devrait conduire à « l’évolution de la monnaie commune », conclu le communiqué final de ces travaux.

Le Gabon, le Congo, le Cameroun, le Tchad, la Guinée équatoriale et la Centrafrique se sont réunis ce vendredi à Yaoundé pour un sommet extraordinaire de la CEMAC. Il s’agissait pour ce sommet, d’examiner la situation économique, financière et monétaire dans la zone CEMAC et les perspectives des économies de la sous-région. Après le discours d’ouverture du président en exercice de la CEMAC, Paul Biya, les discussions entre les parties se sont poursuivies à huis clos.

Le président camerounais Paul Biya lors de son allocution

Selon le communiqué final des travaux parvenu à la rédaction d’Info241, les 6 nations ont adopté 16 conclusions. Parmi elles, « la reconstitution des réserves de change communautaires permettant ainsi de préserver le régime de change à parité fixe de la monnaie commune et d’éviter un ajustement monétaire » ou encore l’"engagement solidaire visant à faire de la CEMAC un espace économique émergent à travers l’accélération de la réalisation des infrastructures d’intégration nécessaires à la promotion d’un développement économique et social inclusif".

Concernant le franc CFA hérité du passé colonial, « les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont réaffirmé leur volonté de disposer d’une monnaie commune stable et forte. Concernant particulièrement la coopération monétaire avec la France, portant sur le franc CFA, Ils ont décidé d’engager une réflexion approfondie sur les conditions et le cadre d’une nouvelle coopération ». Pour y arriver, « Ils ont chargé la Commission de la CEMAC et la BEAC de proposer, dans des délais raisonnables, un schéma approprié, conduisant à l’évolution de la monnaie commune ».


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile