18:36

Mauvaise foi

Flavien Enongoué, premier ambassadeur apolitique du Gabon en France !


Politique
  • L’ambassadeur « apolitique » hier, sur le plateau de TV5 © 2017 D.R./Info241
Publié le 27 octobre 2017 à 16h57min

C’est le sous-entendu majeur que l’on a pu entendre hier sur les antennes de TV5. Flavien Enongoué a affirmé être un ambassadeur « apolitique », le premier du genre alors dans cette chancellerie du Gabon en France. Ce qui voudrait dire qu’il ne soutient aucune des chapelles politiques existantes au Gabon. Une hérésie quand on sait que la place de Paris a toujours abrité autant de « Hauts représentants personnel » du pouvoir présidentiel que des pro-Bongo rompus à la tâche et chargés de défendre bec et ongles le régime de Libreville dans l’Hexagone. Ce qui du reste, a encore été le cas hier soir sur TV5 !

Flavien Enongoué a affirmé jeudi soir, invité du journal Afrique de TV5Monde être un diplomate "apolitique". Une assertion que l’ambassadeur harassé par les questions truculentes de la journaliste, Dominique Tchimbakala, sur la monarchisation du Gabon, ne semble avoir nullement pesé le poids et la teneur sémantiques. Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil furtif au passé très Bongoïste de cet ancien enseignant de philosophie de l’Université Omar Bongo.

Un multi-diplômé de politique

Le passage télévisé d’hier de Flavien Enongoué

Son doctorat en poche de l’Université de Poitiers (France), Flavien Enongoué est de retour au Gabon en 2004 pour y enseigner la philosophie politique. Il aura fallu que quelques deux ans à ce titulaire d’un DEA en sciences politiques de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, pour entrer au palais du Bord de mer en qualité de chargé de missions d’Omar Bongo jusqu’à la mort de ce dernier en juin 2009.

Son adhésion à l’hégémonie présidentielle de la famille Bongo sur le Gabon et son administration n’a pas faibli puisque le philosophe "apolitique" a conservé son précieux fauteuil aux contours brumeux au sein des équipes d’Ali Bongo dès son arrivée au pouvoir en 2009. Une reconnaissance d’une dévotion autant intellectuelle qu’e mentale au pouvoir du parti au pouvoir et à la famille Bongo qu’il sert sans borne.

Un fidèle partisan du système Bongo-PDG

Cette dévotion et sa fidélité au régime sont si précieuses aux yeux d’Ali Bongo que le filleul assermenté du professeur en droit nommé par Omar Bongo, Guy Rossantaga Rignault, Flavien Enongoué sera fait en novembre 2011, conseiller spécial, chef du département Culture, Arts, Tourisme et Sports. Fort de son influence manifeste auprès de l’héritier d’Omar Bongo, Flavien Enongoué a accédé depuis 2013 aux fonctions de représentant personnel du président de la République au Conseil permanent de la Francophonie (CPF).

Souvent qualifié de « intellectuel du Bord de mer » et de « marchand illusionniste des savoirs » par ses détracteurs, Flavien Enongoué avait même prédit la victoire de son champion Ali Bongo dans plusieurs écrits publiés fin 2015 dans le quotidien pro-gouvernemental l’Union. L’un de ces articles "apolitiques" fut « Les guerres civiles de l’opposition gabonaise : en avant vers le passé », publié dans la livraison de l’Union des 18 et 19 décembre 2015. En mai dernier, bien qu’ayant déjà été nommé ambassadeur du Gabon en France, le vaillant Enongoué avait délaissé sa mission diplomatique en France pour participer au dialogue politique d’Angondjé de son maître à penser, Ali Bongo, dont il est l’une des matières grises ombragées du palais.

Autant d’éléments accablants qui montrent bien la partialité de la posture de cet adorateur d’Ali Bongo et de ses affidés auxqueles il voue un culte absolu loin du doute cartésien de sa formation universitaire. Il faut tout de même reconnaître à cet ambassadeur du régime dictatorial gabonais, le fait de ne s’être pas adjugé, comme l’ensemble de ses prédécesseurs avant lui, du titre ronflant de "haut représentant" du camarade président du Parti démocratique gabonais. Un bien maigre lot de consolation !


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile