11:33

Dette intérieure

En 2018, le Gabon n’aura épongé que 40 des 405 milliards de sa dette intérieure !


Economie
  • En 2018, le Gabon n’aura épongé que 40 des 405 milliards de sa dette intérieure ! © 2018 D.R./Info241
Publié le 7 décembre 2018 à 07h04min

L’Etat gabonais doit toujours 405 milliards aux entreprises implantées sur son territoire. Après plusieurs promesses de règlement, les autorités gabonaises qui peinaient déjà à honorer leurs engagements, auraient débuté le règlement de cette dette depuis le mois d’avril dernier. Ainsi, ce serait 40 milliards des 3/4 de sa dette intérieure totale qui seront réglés au titre de cette dette pour l’année 2018. Soit un taux d’apurement qui n’avoisine pas les 13% des 310 milliards promis. Un apurement lent qui ne profiterait pas là aussi aux PME/PMI.

Un apurement au ralenti

Le Gabon réglerait-il enfin ses dettes ? Après avoir gelé le paiement de ses créances vis-à-vis des entreprises locales, les autorités gabonaises faisant face à la chute des cours du pétrole, avaient déclenché des audits de ces créances en dénonçant des surfacturations ou des chantiers non livrés. Cette crise des créances avait obligé plusieurs entreprises à mettre la clé sous la porte faute de règlement.

Cette situation qui était tout sauf propice à la vitalité de l’économie gabonaise, très dépendante des cours pétroliers, était devenue plus qu’alarmante. Avec le Plan de relance de son économie, le Gabon avait été contraint par le FMI à faire un geste pour solder cette crise. Le 9 février 2018, le gouvernement avait décidé de ne régler que 77% de sa dette soit les 3/4 équivalant à 310 milliards.

405 milliards encore à régler

Selon le directeur général de la Dette, Hugues Mbadinga Madiya, « Nous faisons beau-coup d’efforts pour régulariser nos créances », avait-il indiqué le 3 décembre dernier au cours d’une réunion avec des investisseurs étrangers. Et d’ajouter : « Pour la dette intérieure, avec le Club de Libreville, nous dégageons 5 milliards, chaque mois, depuis le mois d’avril, pour solder nos créances ».

Si l’on s’en tient à cette déclaration, le Gabon paie à compte goutte sa dette intérieure. Pour l’année 2018, vu qu’elle n’est réglée que depuis avril, le Gabon n’aura soldé que 40 milliards de son ardoise dues aux entreprises locales. Soit un peu moins de 12,90% du montant que l’Etat s’était engagé à régler. Rappelons que la dette intérieure totale est de 405 milliards.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile