13:24

Mort d’un joueur

Décès brutal d’Hermann Tsinga : Akanda FC et le staff médical plaident non coupables !


Sports
  • Décès brutal d’Hermann Tsinga : Akanda FC et le staff médical plaident non coupables ! © 2019 D.R./Info241
Publié le 5 mars 2019 à 17h43min

Après le décès brutal du jeune footballeur gabonais samedi, Hermann Tsinga Léyigui (30 ans), au cours d’une rencontre du Gabon Oil National Foot, l’heure est aux explications. Hier, les médecins du Samu ainsi que celui d’Akanda FC ont plaidé non-coupables devant Brice Mbika Djambou, le président de la ligue nationale de football professionnel. C’était au cours d’une réunion d’explication qui s’est tenue au Palais des sports de Libreville.

Lire aussi >>> Un jeune footballeur gabonais décède lors de la 2e journée du Gabon Oil National Foot 1

Hermann Tsinga Léyigui était-il apte physiquement à pratiquer le sport de haut niveau ce samedi tragique du 2 mars ? Oui, semblent répondre en chœur le médecin du club du club, Paulin Nguéma, et ceux du Samu (Emmanuel Ndoba et Jean Luc Kaine), qui avaient évalué l’état de santé du jeune footballeur en début de saison.

Lire aussi >>> Ces jeunes footballeurs gabonais morts autour des rencontres du National-Foot

Au cours d’une réunion d’explication convoquée ce lundi, les hommes en blouses blanches ont tout simplement présenté un bilan de santé du jeune homme comportant des examens sanguins, radiologiques ainsi qu’un électrocardiogramme confirmant la bonne forme de l’ex footballeur. Le commissaire du match, Mathurin Mba Eyeghé, s’est contenté pour sa part, de soutenir que toutes les conditions nécessaires à la bonne tenue du match de football étaient remplies.

Le joueur décédé samedi lors du choc Akanda vs Missile FC

Si pour l’heure personne ne veut assumer la responsabilité du décès d’Hermann Tsinga, il reste que l’opinion publique gabonaise qui a particulièrement été affectée par cet incident mortel attend toujours des explications. Et surtout, que les responsabilités soient établies et les coupables sanctionnés. C’est peut-être à ce prix que le phénomène de joueurs gabonais morts sur un terrain de football pourrait enfin cesser d’endeuiller les familles et la Nation entière.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile