Bons et loyaux services

Covid-19 : le mécontentement des volontaires de la Banque alimentaire du Gabon

Covid-19 : le mécontentement des volontaires de la Banque alimentaire du Gabon
Covid-19 : le mécontentement des volontaires de la Banque alimentaire du Gabon © 2020 D.R./Info241

Rien ne va plus entre les volontaires ayant prêté main forte à la Banque alimentaire et les autorités de tutelles. Dans une lettre ouverte parvenue à la rédaction d’Info241, ceux-ci s’insurgent contre le peu d’intérêt et le manque de rétribution dont ils sont victimes du gouvernement après avoir été durant près de deux mois les acteurs de la distribution de kits alimentaires et de bons d’achat aux populations. Ceci, dans le cadre des activités de la Banque alimentaire mise en place par Ali Bongo en guise de mesures d’accompagnement face à la pandémie de coronavirus.

Le gouvernement et son ministère des Solidarités nationales auraient-ils oublié de bien traiter les volontaires de la Banque alimentaire ? La question mérite aujourd’hui d’être posée devant le contentement de ceux-ci après avoir été les artisans de la distribution de vivres et de bons d’achats des autorités. Dans une lettre ouverte que nous publions in extenso, ces volontaires crient à l’aide et souhaitent être entendu des plus hautes autorités quant à des éventuels per diem.

Voici l’intégralité de leur lettre ouverte :

Nous sommes des volontaires de la Banque alimentaire. Nous avons travaillé dans le Grand Libreville du 14 avril 2020 au 8 juin 2020.

Nous venons ici nous adresser au président de la République son excellence Ali Bongo Ondimba, à la Première dame Sylvia Bongo Ondimba, au coordinateur des affaires présidentielles Mr Noureddin Bongo et à notre ministre Mme Prisca Nlend Koho.

Nous sommes des compatriotes gabonais qui avions accepté de risquer notre vie malgré ce grand fléau qui frappe le monde depuis quelques mois. Malgré cela, nous avions pris le risque de servir notre nation pendant cette pandémie. Nous ne sommes pas d’accord du traitement qui est le nôtre aujourd’hui.

Nous avions travaillé 7 jour sur 7, dans le Grand Libreville, pendant 2 mois et demi. Monsieur le président de la République avait remis 5 milliards pour la Banque Alimentaire. Où est cet argent ? Qu’est ce que le ministère a fait de cet argent ?

Nous laissons nos enfants et maris très tôt le matin. Nous avons eu des volontaires qui ont contracté la Covid19. Nous avons même eu un cas de décès dans la commune Akanda.

Nous avons risqué nos vies pour des populations qui nous ligotaient et nous prenaient en otage chaque jour. Nous sommes pas d’accord du traitement qui le nôtre aujourd’hui. Jusqu’à présent, nous n’avons pas perçu nos per diems. Et cela fait 1 mois que nous avons arrêté l’opération dans le cadre de la première phase.

Mr le président de la République a dit qu’il ne sera heureux que si les Gabonais sont heureux. Nous les volontaires de la Banque Alimentaire, nous sommes malheureux car abandonnés à nous-mêmes.

Fait à Libreville, le 30 juin 2020

Les volontaires de la Banque alimentaire du Gabon


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article