Insécurité

Couvre-feu : voulant échapper aux policiers, un jeune gabonais braqué pour 2 000 FCFA !

Couvre-feu : voulant échapper aux policiers, un jeune gabonais braqué pour 2 000 FCFA !
Couvre-feu : voulant échapper aux policiers, un jeune gabonais braqué pour 2 000 FCFA ! © 2021 D.R./Info241

La peur que fait régner les forces de police gabonaises auprès des populations a bien failli couté la vie à un compatriote à Makokou (Ogooué-Ivindo). Alors que la forte présence d’agents de police n’affecte toujours pas la criminalité dans les quartiers, un jeune gabonais d’une vingtaine d’années a été victime d’un braquage à l’arme blanche en tentant d’emprunter un raccourci pour éviter de croiser des policiers à l’heure du couvre-feu. Les malfrats qui l’ont laissé gravement blessé dans la pénombre, se sont emparés de la coquette somme de... 2 000 FCFA !

News sur WhatsApp

Selon les faits rapportés hier par nos confrères de l’AGP, l’incident s’est déroulé la veille à Ebandangoye, un quartier de la commune de Makokou. C’est dans celui-ci que une fois la nuit tombée, Ulrich Bouzera un compatriote de 25 ans, aurait subit les foudres de quatre braqueurs qui s’en sont violemment pris à lui pour le détrousser avant de le laisser à son sort.

C’est voulant échapper aux policiers et à des probables ennuis judiciaires pour n’avoir pas respecté le couvre-feu imposé en raison de la pandémie de coronavirus, qu’il s’est résolu à emprunter une voie peu fréquentée pour rejoindre son domicile. Sur le chemin, il sera pris à partie par les quatre braqueurs qui en plus de le détrousser de ses 2 000 FCFA l’auront sérieusement amoché au genou droit.

« J’ai crié au secours, personne n’est sortie. C’est le matin qu’une personne qui est revenue de l’école de santé m’a trouvé étalé et m’a demandé le numéro de mes parents afin de les alerter », a relaté Ulrich Bouzera après avoir été secouru. « Ils m’ont blessé au niveau du genou et il n’y a plus de chair. L’os est touché. Je m’apprête à rentrer au bloc et je reconnais qu’ils étaient quatre », ajoute-t-il.

Suite à cette agression, une enquête a été ouverte pour retrouver ces braqueurs qui auront finalement dérobé outre la somme de 2 000 FCFA que venait de gagner la victime, mais aussi son pull-over. Un braquage qui aurait bien pu tourner plus mal pour Ulrich Bouzera. La zone où a eu lieu l’incident étant connue pour des faits similaires et à répétition.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article