20:57

Panier de la ménagère

Consommation : les prix en hausse de 3,3% au premier trimestre 2017 au Gabon


Economie
  • Consommation : les prix en hausse de 3,3% au premier trimestre 2017 au Gabon © 2017 D.R./Info241
Publié le 10 juillet 2017 à 18h08min

Le panier de la ménagère gabonaise est encore à la hausse. Cette tendance a été confirmée par un récent rapport de mesure de l’Indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) de la Direction générale de la statistique et des études économiques. Selon ces données, la conjoncture économique que traverse le Gabon ne profite pas aux ménages dont les prix à la consommation de services et des biens sont en augmentation générale.

L’évolution des prix mesurés par l’IHPC a progressé de près de trois (3) points par rapport au premier trimestre 2016, pour s’établir à 3,3%. En glissement annuel, les prix ont augmenté de 2,8%. Cette situation est tributaire du renchérissement des prix sur les fonctions suivantes « Logement, eau, gaz, électricité » (+12,9%), du « Transport » (+4,7%), et des « biens et services divers » (+3,7%).

L’augmentation des prix de la fonction « logement, eau, gaz et électricité » s’explique par l’accroissement des coûts liés essentiellement à la distribution d’eau et du gaz industriel (+24,3%). La hausse des prix des transports s’explique par celle des pièces détachées et accessoires (+10,1%) et des carburants et lubrifiants (+9,7%), en liaison avec la poursuite de l’ajustement des prix des pro-duits pétroliers (essence et gasoil).

En revanche, le niveau des prix des produits alimentaires a légèrement baissé (-0,1%) comparativement au premier trimestre 2016. Cette évolution provient du recul des composantes « pain & céréales » (-0,6%), « viandes » (-2,4%), « lait, fromage et œufs » (-0,2%) et des « huiles et graisses » (-0,8%), malgré la progression des prix des produits halieutiques (2,2%) et légumineux (1,1%).

Le renforcement des activités de contrôle des prix dans le cadre de la lutte contre la vie chère et la tendance baissière des cours internationaux des produits de base (indice FAO) expliquent cette situation.

Avec L’union


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile