L’après Myboto

Congrès de mars : l’Union nationale en réunion préparatoire ce samedi à Libreville

Congrès de mars : l’Union nationale en réunion préparatoire ce samedi à Libreville
Congrès de mars : l’Union nationale en réunion préparatoire ce samedi à Libreville © 2021 D.R./Info241

Les sénatoriales passées avec aucun sénateur au compteur, l’Union nationale (UN, opposition) sera en réunion extraordinaire ce samedi matin à Libreville en vue de préparer le congrès de ses militants prévu le mois prochain. C’est ce qu’indique un communiqué daté du 4 février de ce parti d’opposition radicale parvenu ce vendredi à la rédaction d’Info241.

News sur WhatsApp

Cette réunion des membres du bureau national a été convoqué par le secrétaire exécutif Minault Maxime Zima Ebeyard et le vice-président Casimir Oyé Mba. Elle aura lieu ce samedi à 10h00 au siège du parti situé à l’Ancienne Sobraga à Libreville. Elle « portera à titre principal sur la préparation du prochain Congrès extraordinaire qui sera consacré aux élections pour le renouvellement de lu Direction du Parti », souligne le communiqué.

Le communiqué de l’UN

Les membres du bureau national seront également appelés à se prononcer sur l’adoption de la proposition formulée par le Bureau du congrès qui gère les affaires courantes de faire de Casimir Oyé Mba, le président par intérim du parti en attendant la tenue effective du congrès de mars. Une proposition conforme selon le communiqué, aux dispositions statutaires de ce parti d’opposition radicale.

Toujours à la recherche du successeur du président sortant Zachary Myboto démissionnaire, les militants avaient été convoqués les 5,6,7 décembre 2020 pour élire le nouveau directoire du parti. Lors de ce 2e congrès extraordinaire, les militants n’étaient pas parvenu à trouver un consensus sur l’élection du nouveau président. D’où le renvoi du congrès dans les 3 mois, d’ici au 6 mars.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article