Web-Stat analytics
Tunisie 2020

CAN Handball 2020 : le Gabon se lance dans la compétition par un nul face à la Libye

CAN Handball 2020 : le Gabon se lance dans la compétition par un nul face à la Libye
Un instantané de la rencontre d’hier © 2020 D.R./Info241

La 24e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de handball a débuté hier en Tunisie. Les Panthères du Gabon logées dans la poule C, ont affronté jeudi après-midi une Libye qui a bien failli doucher les espoirs de cette expédition gabonaise à cette compétition continentale. Menées 12 à 13 à la mi-temps, les Panthères se sont accrochées en seconde période pour arracher le nul . Score final : 22 buts partout !

Les Panthères du Gabon ont démarré timidement la 24e CAN de Handball 2020 hier après-midi au magnifique gymnase d’Hammamet, au nord-est de la Tunisie qui accueille le tournoi. Opposés pourtant à une équipe largement à leur portée, les garçons de Thierry Claude Mbini ont dû s’accrocher pour obtenir le nul.

L’homme du match de cette rencontre, le Lybien Khalladi Moez

Menées dès l’entame de la rencontre, les Panthères du Gabon qui ne se sont certes pas laissées faire par leurs adversaires, ont limité la casse. A la première mi-temps, la Libye l’emporte de peu sur un score de 12 à 13. Bien que soutenues en tribune par les étudiants gabonais de Tunisie, les Panthères ont tenté de revenir au score après notamment avoir été menées de 6 buts d’écart. Score final : match nul entre les deux formations.

Pour la suite de la compétition, le Gabon affrontera ce vendredi à 18h00 toujours à Hammamet, le Nigéria. Un match à remporter obligatoirement si nos Panthères entendent faire long feu dans cette compétition. Après la pause de la compétition de ce samedi, le Gabon disputera sa dernière rencontre fatidique de cette phase de poules le dimanche à 16h00 à Rades face à l’Angola.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article