13:52

Gabonitudes

Bruno Ben Moubamba en visite d’Etat à Singapour avec... son épouse !


International
  • Une des nombreuses photos du séjour d’Etat du vice-Premier ministre gabonais © 2016 D.R./Info241
Publié le 30 décembre 2016 à 05h57min

Le "Gabon d’après" de Bruno Ben Moubamba a encore de longs écueils devant lui avant de pouvoir se matérialiser. Après Ali Bongo qui a séjourné en visite d’Etat en Chine avec femme et enfant début décembre au frais du contribuable, c’est au tour de l’ancien opposant "radical" Bruno Ben Moubamba de lui emboîter le pas, toujours en Asie, à Singapour avec une visite d’Etat tout aussi bien accompagné de son épouse.

Lire aussi >>> Ali Bongo en visite d’Etat en Chine avec toute sa famille

Le Gabon est clairement un modèle de gouvernance et de transparence hors pair. Si lorsqu’on entend souvent que "quand on te nomme ministre au Gabon, c’est toute ta famille qu’on nomme", certains pouvaient encore avoir du mal à croire cela possible dans les faits, cela semble se vérifier en tout point par les récents voyages d’Etat d’Ali Bongo et de son ancien rival Bruno Ben Moubamba.

Depuis mardi, le très récent ministre de l’Habitat et du Logement est en visite d’Etat à Singapour. Jusque-là rien d’anormal. Mais, il y a que le Vice-Premier ministre ne s’y pas tout seul comme le recommande la tradition protocolaires de ces visites officielles. Son "épouse" figure au premier rang de la "délégation" qui accompagne le ministre-époux depuis déjà deux jours en terre Singapourienne.

Le ministre de l’Habitat et du Logement posant avec son épouse et des opérateurs Singapouriens ce jeudi

C’est d’ailleurs en premier, le Vice-Premier ministre qui s’en vante lui-même à travers son blog par ces mots sans visiblement en mesurer la teneur : "Ce 27 décembre 2016, le Vice-Premier Ministre, Bruno Ben Moubamba, a débuté une visite d’Etat à Singapour en compagnie de son épouse et d’une délégation, afin de renforcer les liens entre les deux pays en particulier en terme d’urbanisation", écrit hier l’ancien opposant sur son site.

Sous d’autres cieux, le Parlement aurait dépêché une enquête sur une telle conduite qui n’honore ni l’Etat ni les finances publiques du pays qui traverse des turbulences économiques. Les voyages d’Etat étant bien entendu au frais du contribuable, il serait judicieux de savoir si l’épouse du Vice-Premier ministre d’Ali Bongo a, elle aussi, le précieux statut de fonctionnaire d’Etat du ministère de l’Habitat. Ce d’autant que Moubamba prône pourtant à cor et à cri une nouvelle façon de diriger le Gabon.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile