04:08
URGENT >>>

Kevazingogate : Maganga Moussavou et Mapangou virés par Ali Bongo !


Climat sportif

Aubameyang menace de claquer définitivement la porte des Panthères du Gabon


Sports
  • Aubameyang menace de claquer définitivement la porte des Panthères du Gabon © 2019 D.R./Info241
Publié le 6 mars 2019 à 16h57min

L’attaquant vedette des Panthères du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang, ne cache plus son amertume à l’endroit du football gabonais. Dans une interview accordée à nos confrères de Canal+ de l’émission « Talents d’Afrique » consacrée au Gabon, le capitaine des Panthères a dénoncé le manque de professionnalisme qui gangrène le football gabonais.

Moins de deux semaines du match décisif qui opposera les Panthères du Gabon aux Hirondelles du Burundi dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la prochaine CAN Egypte 2019, l’attaquant vedette des Panthères du Gabon Pierre-Emerick Aubameyang vient de jeter un véritable pavé dans la marre.

Dans une interview accordée à nos confrères de Canal+, le capitaine et fer de lance de l’attaque des Panthères a clamé haut et fort son amertume au regard de la gestion du football gabonais : « je suis extrêmement déçu du comportement de certains peu importe que ce soit la fédération voir plus haut » a-t-il martelé.

« La dernière fois que j’ai été en sélection, il s’est passé qu’on n’avait pas un bon avion. Ce sont des risques, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Et à ce niveau-là, on ne peut pas faire un voyage tout en étant serré comme des sardines, sachant que c’est un match crucial », a déploré la star internationale de football.

Une position qui explique ses multiples refus de répondre aux convocations du sélectionneur Daniel Cousin. « Je me pose la question et je prendrai une décision avant ou après le match face au Burundi  » a-t-il souligné au sujet de son divorce avec le football gabonais. Une grosse perte en perspective donc pour les Panthères du Gabon.

Cette sortie médiatique musclée, fait écho à celle de Daniel Cousin qui avait dû brandir une menace de démission pour pouvoir signer son contrat et percevoir son salaire. Six mois même après avoir été enrôlé par les autorités sportives. Gageons que le message transmis par le capitaine des Panthères soit entendu pour le plus grand bonheur du football gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile