04:23
URGENT >>>

La distribution controversée de bons de caisse aux fonctionnaires gabonais débute ce mardi


Cure d’austérité

Ali Bongo se débarrasse de 239 collaborateurs en trop à la Présidence gabonaise


Politique
  • Ali Bongo se débarrasse de 239 collaborateurs en trop à la Présidence gabonaise © 2018 D.R./Info241
Publié le 2 juillet 2018 à 11h48min

L’administration gabonaise et les gabonais sont sous le coup d’une cure de décongestion de la masse salariale de l’Etat, officiellement décidée pour un retour à l’équilibre des finances publiques actuellement en déficit. Pour montrer l’exemple, Ali Bongo a décidé vendredi de se débarrasser de 40% du personnel en service à la Présidence de la République. Ce sont ainsi 239 collaborateurs qui ont été virées et priées de retourner à leur administration d’origine. Le tout pour un effectif total évalué à 1607 personnes.

Grand balai à la présidence gabonaise vendredi. 239 collaborateurs des Ali Bongo ont certainement été déçus de n’entendre pas leur nom dans le communiqué final du Conseil des ministres du 27 juin où Ali Bongo y a fait publier la liste des collaborateurs qu’il comptait garder à son service. Du personnel pléthorique dont la mauvaise santé des finances publiques gabonaises ne permet plus d’entretenir.

Désormais, ils ne seront plus que 247 contre 486 à y émarger mensuellement. Un effectif rappelons-le qui ne concerne que les fonctions à très forte coloration purement politique. Ces postes dont le pouvoir se sert pour rétribuer certaines personnalités sans qu’elles soient contraintes de fournir un travail réel auprès d’Ali Bongo. Une explosion des effectifs décidée pourtant par Ali Bongo dès son arrivée au pouvoir en 2009 et qui aujourd’hui empêche nos finances publiques d’être à l’équilibre et aux standards en la matière.

Selon une source proche de la Présidence de la République gabonaise, cette cure d’amaigrissement de la masse salariale se présente comme suit : 1 Haut représentant du Président de la République contre 2 précédemment, 1 directeur de cabinet adjoint contre 2, 6 conseillers politiques contre 13 auparavant, 24 conseillers spéciaux contre 44, 49 conseillers du président de la République contre 83 au départ, 67 attachés de cabinets contre 96, 57 chargés de mission contre 96, et 0 chargé des missions politique contre 100.

Rappelons que l’effectif de la Présidence gabonaise reste pléthorique malgré cette réduction annoncée de 40%. Selon la loi de finances de 2017, la présidence gabonaise employait pas moins de 1607 personnes. Le tout chiffré à 14,208 milliards de dépense en masse salariale. Une tendance budgétaire maintenue encore cette année et qui devrait connaitre qu’un dégraissement spéculatif.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile